Bourse > Safran > Safran : Safran compte sur des commandes record pour sa croissance
SAFRANSAFRAN SAF - FR0000073272SAF - FR0000073272
69.650 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
69.790 €Ouverture : -0.20 %Perf Ouverture : 69.890 €+ Haut : 69.130 €+ Bas :
69.650 €Clôture veille : 558 210Volume : +0.13 %Capi échangé : 29 046 M€Capi. :

Safran : Safran compte sur des commandes record pour sa croissance

Safran compte sur des commandes record pour sa croissanceSafran compte sur des commandes record pour sa croissance

par Cyril Altmeyer et Tim Hepher

PARIS (Reuters) - Safran a annoncé jeudi prévoir une poursuite de la croissance de ses résultats en 2012 et au-delà, porté par les commandes record enregistrées l'an dernier dans le sillage des constructeurs aéronautiques Airbus et Boeing.

L'équipementier pour l'aéronautique, la défense et la sécurité vise pour 2012 une hausse de l'ordre de 10% de son chiffre d'affaires et d'environ 20% de son résultat opérationnel courant, dont le cash flow libre devrait représenter environ un tiers.

"Malgré un contexte durablement instable, nous sommes confiants quant à la croissance de nos résultats en 2012 et au-delà, tout en poursuivant résolument nos investissements dans des technologies de pointe et des produits innovants sur le long terme", déclare le PDG Jean-Paul Herteman, dans un communiqué.

Safran a enregistré en 2011 une hausse de 60% de ses commandes à 21 milliards d'euros, donnant un carnet de commandes record de 43 milliards d'euros. Il inclut des récentes commandes fermes de ses moteurs CFM-56 - mais pas l'activité liée aux pièces détachées, potentiellement porteuse - et les quelque 3.000 engrangées par son successeur, le Leap.

Le moteur Leap, produit comme le CFM-56 au sein de CFM International, sa coentreprise avec General Electric, a été sélectionné pour l'A320neo et le 737MaX, versions remotorisées des monocouloirs d'Airbus et de Boeing, ainsi que pour le C919 du chinois Comac.

CROISSANCE PROCHE DE 10% POUR LES SERVICES DE MOTEURS CIVILS

Safran prévoit en 2012 une croissance voisine de 10% pour son activité de services de moteurs civils, semblable à sa prévision pour 2011 ajustée à la baisse en octobre dernier, mais qui n'a pas été atteinte puisque la croissance est ressortie à 8,4% en dollars l'an passé.

Le directeur financier Ross McIness a expliqué le ralentissement marqué enregistré au quatrième trimestre (+3% en rythme annuel) par un comparatif défavorable et a mis en avant une hausse de 14% entre le troisième et le quatrième trimestres.

"Nous connaissons sans discontinuer une croissance séquentielle", a-t-il dit lors d'une conférence téléphonique.

Le groupe a engrangé une croissance organique de 6,3% de son chiffre d'affaires à 11.736 millions d'euros et de 35% pour le résultat opérationnel courant à 1.189 millions, au-dessus de ses objectifs, et donnant une marge de 10,1% contre 8,2% en 2010.

Les analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un chiffre d'affaires de 11.779 millions, un résultat opérationnel de 1.161 millions et un résultat net de 688 millions.

Le groupe compte verser au titre de 2011 un dividende de 0,62 euro par action - sur lequel un acompte de 0,25 euro a été payé en décembre - contre 0,50 euro pour 2010.

Safran et Thales ont annoncé juste avant Noël un projet de coentreprise dans l'optronique, technologie mêlant optique et électronique qui facilite notamment la vision de nuit des soldats. Cette JV à parité, à but technique et commercial, est bien en deçà de l'échange d'actifs auquel poussait l'Etat, leur actionnaire commun, qui cherche à réduire les doublons dans la défense en pleine période de disette budgétaire.

Safran et Thales ont également acheté en commun fin janvier les 20% d'Areva dans Sofradir, spécialiste de détecteurs infrarouge, portant leur participation à 50% chacun.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...