Bourse > Royal dutch shella > Royal dutch shella : Légère déception, coupon en hausse
ROYAL DUTCH SHELLAROYAL DUTCH SHELLA RDSA - GB00B03MLX29RDSA - GB00B03MLX29
24.950 € +0.89 %
24.775 €Ouverture : +0.71 %Perf Ouverture : 24.990 €+ Haut : 24.705 €+ Bas :
24.730 €Clôture veille : 11 633 800Volume : +0.54 %Capi échangé : 53 580 M€Capi. :

Royal dutch shella : Légère déception, coupon en hausse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Royal Dutch Shell a terminé son exercice 2012 sur un résultat net, hors éléments exceptionnels et variations de stocks, en légère hausse de 2% à 25,1 milliards de dollars (4,02 dollars par action, +1%). Notons qu'au seul 4ème trimestre, cet agrégat a progressé de 15% à 5,58 milliards de dollars (0,89 dollar par action). Ce chiffre s'avère inférieur au consensus. Soulignons cependant les cash-flows opérationnels en forte augmentation, la progression continue du dividende, qui passera de 0,43 dollar au T4 2012 à 0,45 dollar au T1 2013, ainsi que l'accélération de la production en fin d'année.

Quoi qu'il en soit, en Bourse de Londres ce matin, l'action Shell recule de 1,1% à 2.280 pence.

Le dividende détaché au titre du 4ème trimestre 2013 sera donc de 0,43 dollar, soit 2,4% de mieux qu'un an plus tôt. Au titre du 1er trimestre 2013, il passera à 0,45 dollar par action (+ 4,7% par rapport au 2012).

La production d'hydrocarbures, indicateur-clé dans le secteur pétrolier, a augmenté de 3,305 à 3,414 millions de barils d'équivalent-pétrole/jour au 4ème trimestre, les liquides (pétrole et assimilés) restants stables quand l'extraction de gaz naturel prenait 7%.

Sur l'ensemble de l'année, la production de Shell, soit 3,262 millions de barils d'équivalent-pétrole/jour, progressé peu par rapport à celle de 2011 (3,215 millions de barils/jour). En excluant les cessions, la hausse serait de 3%.

Sur l'année encore, la contribution bénéficiaire de la branche Amont du groupe pétrolier anglo-néerlandais est restée pratiquement stable à 20 milliards, quand celle de l'Aval a augmenté de 24,3% à 5,3 milliards de dollars. Au terme du seul 4ème trimestre, le résultat dégagé par l'Amont a baissé de 10,4% à 4,4 milliards, celui de l'Aval chutant de 32,8% à 1,16 milliard.

Notons cependant que le cash-flow opérationnel, en hausse de 25% sur l'année à 46,1 milliards, a décollé de 53% au 4ème trimestre à 9,9 milliards de dollars.

Car du côté des investissements nets, Shell a dépensé 29,8 milliards de dollars en 2012 (- 19% sur un an), et 10,9 milliards (- 14,8%) au 4ème trimestre, où ces dépenses sont traditionnellement plus importantes pour des raisons saisonnières.

Du côté du bilan, le ratio de dette nette/fonds propres ('gearing') recule de 13,1% voilà un an à 9,2% à fin 2012.

Le directeur général Peter Voser estime que le groupe a atteint les objectifs 2012 s'inscrivant dans le cadre du plan 2012/2015.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...