Bourse > Royal dutch shella > Royal dutch shella : Des trimestriels supérieurs aux attentes
ROYAL DUTCH SHELLAROYAL DUTCH SHELLA RDSA - GB00B03MLX29RDSA - GB00B03MLX29
24.950 € +0.89 %
24.775 €Ouverture : +0.71 %Perf Ouverture : 24.990 €+ Haut : 24.705 €+ Bas :
24.730 €Clôture veille : 11 633 800Volume : +0.54 %Capi échangé : 53 580 M€Capi. :

Royal dutch shella : Des trimestriels supérieurs aux attentes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Royal Dutch Shell a publié, au titre du 3e trimestre de son exercice 2013, un résultat net ajusté (au coût de remplacement, CCS, et hors éléments exceptionnels) de 5,8 milliards de dollars en hausse de 31% sur un an. Un chiffre qui dépasse les attentes moyennes du marché de près de 7% et semble conforter la stratégie du directeur général nommé le 1er janvier dernier, Ben van Beurden.

Sur neuf mois, l'agrégat progresse que de 16% à 19,3 milliards d'euros.

Ce matin en Bourse d'Amsterdam, l'action de la major anglo-néerlandaise prend 1,1% à 28,6 euros.

La progression des résultats du 3e trimestre s'explique par une amélioration de l'ordre de 25% (à 4,3 milliards) de la rentabilité de la principale ligne de métiers, l'Amont (exploration-production). En cause : une meilleure discipline financière et la mise en production de nouveaux gisements à plus fortes marges, des investissements en baisse, et une hausse de la rentabilité de la branche Gaz malgré des volumes en baisse.

Dans l'Aval (raffinage-chimie-distribution), les profits ont doublé à 1,8 milliard.

Au 3e trimestre, le cash-flow opérationnel a augmenté de 23% à 12,8 milliards de dollars. Les investissemnts nets, de leur côté, ont chuté de 49% à 4,8 milliards.

Le taux de dette nette sur fonds propres était de 11,7% en fin de période.

La production d'hydrocarbures du groupe était de 2,790 millions de barils d'équivalent-pétrole/jour (Mbep/j) au 3e trimestre, chiffre en baisse de 5%, en raison notamment de l'expiration d'une licence à Abu Dhabi et des effets des contrats de production partagée. Elle baisse également de 5% sur neuf mois, 3,035 Mbep/j. Les ventes de gaz naturel liquéfié, elles, ont augmenté de 16% sur le trimestre et de 21% sur neuf mois.

Notons qu'en données part du groupe, le résultat net trimestriel se tasse de 5% à 4,5 milliards, et de 2% de janvier à septembre à 14,3 milliards.

Le dividende trimestriel est maintenu au niveau de 0,47 dollar auquel il a été porté au 1er trimestre. Sur un an, il est cependant en hausse de 4%.

Le directeur général du groupe, Ben van Beurden, estimé que 'la volatilité actuelle des prix du pétrole fait partie intégrante de notre métier.'

En poste depuis le 1er janvier dernier, M. van Beurden ajoute que ces résultats traduisent la mise en oeuvre de sa stratégie qui accorde plus d'importance à la performance financière des investissements, à la cession d'actifs matures (11,6 milliards sur neuf mois) ou non rentables, et à un contrôle des coûts plus rigoureux.

Shell a notamment restructuré totalement son portefeuille d'actifs non conventionnels aux Etats-Unis. La cession des actifs de Pinedale et Haynesville, en cours, marque le terme de ce processus.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...