Bourse > Rodriguez group > Rodriguez group : Nouveaux plus bas historiques après une lourde perte
RODRIGUEZ GROUPRODRIGUEZ GROUP ROD - FR0000062994ROD - FR0000062994
0.900 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
0.920 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 11 M€Capi. :

Rodriguez group : Nouveaux plus bas historiques après une lourde perte

(Tradingsat.com) - Rodriguez Group chute à de nouveaux plus bas historiques lundi matin (-12,2% à 1,72 euro vers 10h45) en réaction à la publication vendredi de résultats semestriels lourdement déficitaires. Le fabricant de yachts de luxe a enregistré lors du 1er semestre son exercice 2013/2014 une perte nette -44,4 millions d'euros, contre - 15,7 millions d'euros au premier semestre 2012/2013.

Le creusement de la perte nette est lié pour l'essentiel à l'actualisation de la dette moratoriée constatée en 2010, qui a dû être reprise en globalité sur la période. Le groupe a ainsi constaté une charge de 35,8 millions d'euros sur le 1er semestre 2013/2014, conséquence de cette reprise d'actualisation.

Le chiffre d'affaires a reculé à 15,7 millions d'euros, contre 21,2 millions d'euros à la même période un an plus tôt. Le groupe a souffert de la mise en redressement judiciaire des sociétés SNP Boat Service et Rodriguez Group, qui a conduit à mettre en suspens l'activité de vente de bateaux neufs face à l`impossibilité d'entériner de nouvelles commandes, les délais de livraison étant incompatibles avec ceux de la procédure.

Point positif, Rodriguez Group a réduit sa perte opérationnelle de 59% (à 4,9 millions d'euros contre 10 millions d'euros), en dépit d'un chiffre d`affaires en nette diminution par rapport à la même période en 2012/2013 (-25,8%), démontrant les efforts accomplis pour rationaliser l`activité.

Toutefois, la trésorerie dégagée par l'activité reste insuffisante pour assurer à la fois le paiement des charges courantes et le remboursement du passif ancien, d'où l'ouverture d`une nouvelle procédure collective. Compte tenu de l`entrée en redressement judiciaire, le protocole d`accord transactionnel signé avec les banques en 2010, est devenu caduque, et de ce fait l`ensemble des dettes financières non courantes ont été réaffectées en passif courant.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...