Bourse > Rodriguez group > Rodriguez group : Les pertes se réduisent, mais le chiffre d'affaires doit rebondir
RODRIGUEZ GROUPRODRIGUEZ GROUP ROD - FR0000062994ROD - FR0000062994
0.900 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
0.920 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 11 M€Capi. :

Rodriguez group : Les pertes se réduisent, mais le chiffre d'affaires doit rebondir

tradingsat

(Tradingsat.com) - Rodriguez Group a publié vendredi soir des résultats annuels (exercice fiscal 2012/2013) montrant une réduction de ses pertes. Le fabricant de yachts de luxe a vu son résultat opérationnel courant passer de -21 millions d'euros au 30 septembre 2012 à -8,65 millions d'euros un an après, soit une réduction de la perte opérationnelle de l'ordre de 65%. Une performance d'autant plus notable qu'elle a été obtenue avec un chiffre d'affaires annuel consolidé en baisse, à 56,7 millions d'euros contre 77,9 millions d'euros en 2011/2012. Le résultat net s'établit à -18,68 millions d'euros, contre -35,63 millions d'euros un an plus tôt.

Mais si Rodriguez a ainsi achevé en 2012/2013 l`effort de restructuration opérationnelle, finalement plus long et plus coûteux que ce qui avait été estimé en 2009/2010, le groupe prévient que "le retour à l'équilibre d'exploitation suppose désormais le rétablissement d'un niveau de chiffre d`affaires acceptable". L'entreprise situe le point mort aux alentours de 80 millions d'euros de chiffre d'affaires consolidé, soit une base de chiffre d'affaires cinq fois inférieure à celui de 2008/2009.

Comme indiqué le 15 novembre dernier, la société rappelle qu' "il a manqué deux ventes d'unités neuves au groupe pour atteindre [l']objectif de chiffre d'affaires cette année", mais Rodriguez juge que "la cible reste raisonnable et dimensionnée à la taille du marché".

Enfin, s'agissant de sa situation financière, le groupe rappelle qu'il a déposé un projet de modification de son plan de sauvegarde, qui sera examiné par le Tribunal de Commerce de Cannes le 17 décembre 2013, et visant à solliciter des établissements bancaires un abandon total ou partiel de l`échéance 2013 non réglée à date, comme des suivantes, dans des contions à déterminer. L'avis du Tribunal est attendu en début d'année civile 2014.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...