Bourse > Rio tinto ord > Rio tinto ord : Entame la “revue” de son activité diamants
Rio Tinto OrdRio Tinto Ord RTZ - GB0007188757RTZ - GB0007188757
43.480 € -1.52 %
43.890 €Ouverture : -0.93 %Perf Ouverture : 44.400 €+ Haut : 43.290 €+ Bas :
43.480 €Clôture veille : 22 499Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Rio tinto ord : Entame la “revue” de son activité diamants

tradingsat

(CercleFinance.com) - Rio Tinto indique ce matin qu'il a entamé la “revue stratégique” de son activité d'extraction de diamants, au cours de laquelle le géant minier australo-britannique compte étudier différentes options en vue de se séparer de cette division. Aucune date-butoir n'est communiquée, le groupe indiquant que ce processus “pourrait prendre du temps”.

Pour mémoire, Rio détient les mines diamantifères en activité d'Argyle (Australie ; intérêt du groupe : 100%), de Diavik (Canada ; 60%) et de Murowa (Zimbabwe ; 78%), ainsi que le site en phase avancée de développement de Bunder (Inde ; 100%).

Harry Kenyon-Slaney, en charge de la division Diamants & Minéraux, a déclaré que “les perspectives du marché du diamant sont très positives, la demande connaissant une forte croissance alors que le manque de nouvelles découvertes limite l'offre.”

Cependant, ajoute-t-il, “compte tenu de [la] taille relative [de la division Diamants de Rio Tinto], nous cherchons à déterminer s'il est possible de créer davantage de valeur” en en vendant tout ou partie.

“Ce processus pourrait prendre du temps”, ajoute Harry Kenyon-Slaney.

Selon sa page Internet, la branche Diamants de Rio Tinto concentre 'environ 20%' du marché mondial des diamants bruts en volume. Sa production de diamants colorés utilisés notamment à des fins industrielles est commercialisée via la place d'Anvers, la division disposant également de représentations à Mumbai, Hong Kong et New York. L'entité comprend également une unité de taille et de polissage à Perth, en Australie, dédiée aux diamants roses de la mine d'Argyle.

En 2011, la division Diamants & Mineraux de Rio Tinto représentait 3,2 milliards de dollars de chiffre d'affaires (+ 6,1%), mais un résultat sous-jacent en baisse de 23,1% à 252 millions.

'Une charge de dépréciation nette après impôts de 344 millions de dollars a été passée sur les actifs diamantifères afin d'en réduire la valeur comptable', indique le groupe dans son rapport annuel, cet exceptionnel n'étant pas compris dans le résultat sous-jacent.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...