Bourse > Rio tinto cert > Rio tinto cert : Les Bourses européennes progressent modérément à l’ouverture
RIO TINTO CERTRIO TINTO CERT RIOS - BE0004559978RIOS - BE0004559978
37.960 € -2.64 %
39.000 €Ouverture : -2.67 %Perf Ouverture : 39.000 €+ Haut : 37.520 €+ Bas :
38.990 €Clôture veille : 4 705Volume : +0.00 %Capi échangé : 37 855 M€Capi. :

Rio tinto cert : Les Bourses européennes progressent modérément à l’ouverture

Les Bourses européennes progressent modérément à l’ouvertureLes Bourses européennes progressent modérément à l’ouverture

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes progressent modérément mercredi dans les premiers échanges, un calme relatif revenant sur les marchés après l'euphorie ayant suivi la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,25% à 4.562,66 points vers 08h20 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,29% et à Londres, le FTSE avance de 0,1%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,2%, le FTSEurofirst 300 et le Stoxx 600 0,1% chacun.

Le climat est à la prudence pour une journée chargée en indicateurs, avec notamment les chiffres du chômage en Allemagne et de l'inflation en zone euro.

Les investisseurs attendent également un discours que doit prononcer en début d'après-midi le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi.

Le dollar progresse légèrement et les cours du pétrole sont à la hausse dans l'espoir d'un accord, pourtant nullement garanti, pour encadrer la production afin de soutenir les prix.

L'Iran et l'Irak résistent toujours à la pression de l'Arabie saoudite, ce qui fait planer un doute sur l'issue de la réunion des ministres de l'Opep qui se tient ce mercredi à Vienne, même si un délégué irakien a prédit un accord.

Du côté des valeurs individuelles en Europe, Royal Bank of Scotland recule de 2,7% dans les premiers échanges. La banque a échoué à des tests de résistance pratiqués sur sept établissements britanniques et doit renforcer ses fonds propres, fait savoir la Banque d'Angleterre.

Le plus fort recul sectoriel est pour les ressources de bases (-2%), qui souffrent des craintes d'une pénurie de liquidités en Chine en raison des efforts de Pékin pour soutenir le yuan. Les groupes miniers Anglo American, Rio Tinto et Glencore perdent de 2 à 3%.

A Francfort, Linde prend plus de 6%, la plus forte hausse de l'Eurofirst 300. Le spécialiste allemand des gaz industriels a été approché par son concurrent américain Praxair en vue d'une reprise des négociations pour une fusion entre égaux et son conseil devrait étudier cette proposition le 7 décembre, selon une source.

Portées par un rebond des banques italiennes, les Bourses européennes ont relevé la tête mardi après les prises de bénéfices de la veille, à l'exception de Londres, freinée par les valeurs minières dans le sillage d'une baisse des cours des métaux industriels.

La Bourse de Tokyo a terminé mercredi proche de l'équilibre, l'appétit des investisseurs pour le risque se réduisant comme en Europe. L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) progresse pour sa part de 0,25%, les économies émergentes saluant la pause du dollar.

En Chine, la Bourse de Shanghai a perdu 1%, pénalisé par une chute des cours du charbon et de l'acier, et termine le mois sur une progression de 4,8%.

Wall Street a fini mardi en légère hausse, soutenue par le secteur de la santé et de bons indicateurs économiques.

(Patrick Vignal pour le service françaisn édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...