Bourse > Rexel > Rexel : Un environnement plus difficile au 3ème trimestre
REXELREXEL RXL - FR0010451203RXL - FR0010451203
15.685 € +0.45 % Temps réel Euronext Paris
15.675 €Ouverture : +0.06 %Perf Ouverture : 15.915 €+ Haut : 15.660 €+ Bas :
15.615 €Clôture veille : 196 580Volume : +0.06 %Capi échangé : 4 750 M€Capi. :

Rexel : Un environnement plus difficile au 3ème trimestre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Rexel, le distributeur spécialisé dans les matériels électriques professionnels, a fait face à 'un environnement qui est devenu plus difficile au cours de l'été”, ce qui s'est traduit au 3ème trimestre (T3) par une aggravation de la contraction des ventes à données comparables. Notons que la marge d'exploitation ajustée, elle, résiste. Abaissées le 7 octobre dernier, les prévisions annuelles ont aussi été confirmées.

Au 3e trimestre, Rexel a enregistré des ventes de 3,4 milliards d'euros en hausse de 3,7% en données publiées, ce qui comprend un fort effet de changes positif. Mais à données comparables (hors changes, effets de périmètre et à jours ouvrés constants), les ventes reculent de 3,3% (hors cuivre : - 2,8%), 'reflétant une détérioration de l'environnement depuis l'été, dont une baisse des ventes à l'industrie pétrolière et gazière ainsi qu'une baisse des prix du cuivre.”

La tendance s'est ainsi dégradée au T3 : sur neuf mois, le CA de 10 milliards, qui augmente de 6,4% en données brutes, ne baisse que de 1,8% en chiffres comparables (hors cuivre : - 1,6%).

Du côté du compte d'exploitation, l'EBITA ajusté a plié sur neuf lois de 15,4% à 428,7 millions d'euros, soit une marge de 4,3% en baisse de 70 points de base. Au seul T3, l'agrégat atteint 148,2 millions (- 16,4%), soit une marge en baisse de 70 points également à 4,4%.

Le bénéfice net récurent, qui baisse de janvier à septembre de 10,9% à 197,9 millions, s'est contracté de 16,2% au T3 à 64,5 millions. Toujours au T3, le résultat net des opérations poursuivies a chuté de 37,9% à 47,5 millions.

Tout en déplorant une conjoncture estivale plus difficile, le PDG du groupe, Rudy Provoost, souligne 'la stabilité séquentielle de la marge d'EBITA ajusté. En particulier, la rentabilité nord-américaine du 3ème trimestre a été stable par rapport à l'année dernière, avec une amélioration séquentielle par rapport au 2ème trimestre, en dépit d'une baisse des ventes largement due à la détérioration continue du marché pétrolier et gazier', précise-t-il.

Rexel entend donc 'accélérer ses efforts' de réductions de coûts.

En guise de prévisions, Rexel confirme les projections abaissées le 7 octobre dernier, à savoir : sur l'ensemble de l'année, le CA devrait se replier, en données comparables et à jours ouvrés constants, de 2 à 3%, et la marge d'EBITA ajusté est toujours attendue entre 4,3 et 4,5%.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...