Bourse > Renault > Renault : Renault présente en Inde son ultra low cost Kwid, à 5.000 euros
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
76.290 € +2.71 % Temps réel Euronext Paris
73.860 €Ouverture : +3.29 %Perf Ouverture : 76.980 €+ Haut : 73.670 €+ Bas :
74.280 €Clôture veille : 1 036 000Volume : +0.35 %Capi échangé : 22 561 M€Capi. :

Renault : Renault présente en Inde son ultra low cost Kwid, à 5.000 euros

Renault présente en Inde son ultra low cost Kwid, à 5.000 eurosRenault présente en Inde son ultra low cost Kwid, à 5.000 euros

CHENNAI (Inde) (Reuters) - Renault a présenté mercredi sa voiture ultra low cost destinée aux marchés internationaux, la citadine Kwid, qui sera commercialisée en Inde au second semestre de cette année autour de 5.000 euros.

La Kwid, aux allures de petit SUV, rivalisera avec le numéro un local Maruti Suzuki et Hyundai Motor, et Renault sera le premier constructeur européen à lancer un modèle international en Inde, désormais le sixième marché automobile mondial.

La voiture sera fabriquée presque entièrement en Inde, où elle sera vendue entre 300.000 et 400.000 roupies (4.200 à 5.600 euros).

Renault développe parallèlement son réseau de concessionnaires en Inde et pourrait presque doubler ses points de vente pour les porter à 280 d'ici fin 2016, contre 157 actuellement, a précisé le PDG du groupe Carlos Ghosn à Chennai, capitale indienne de l'industrie automobile.

"L'Inde est l'un des marchés au plus fort potentiel de croissance", a-t-il dit. "Nous espérons que cette voiture changera la donne pour Renault en Inde."

La Kwid sera conçue sur une nouvelle plate-forme commune à Renault et son partenaire Nissan (plate-forme CMF-A), qui permet de faire varier la mécanique et l'esthétique extérieure en fonction des besoins et préférences de la clientèle selon les pays.

Renault, premier constructeur à lancer une voiture low cost il y a 11 ans avec la Dacia Logan, avait indiqué en décembre qu'il étudiait une possible commercialisation de sa future voiture ultra low cost en Europe, avec une production sur son site marocain de Tanger.

En Inde, Renault et Nissan visent chacun 5% de part de marché, a indiqué Carlos Ghosn sans fixer de calendrier. Actuellement, Renault n'en détient que 1,5%.

"L'Inde n'est pas un marché facile. Nous apprenons au fur et à mesure", a-t-il dit.

La classe moyenne indienne est de plus en plus friande de véhicules compacts premium. Les ventes de compacts devraient représenter 25% des ventes de voitures particulières en 20169, contre 17% en 2010, selon le cabinet d'études IHS Automotive.

(Sandhya Ravishankar, avec Dominique Rodriguez à Paris, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...