Bourse > Renault > Renault : Renault Nissan cède la présidence d'Avtovaz au russe Rostec
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
74.280 € -1.76 % Temps réel Euronext Paris
74.980 €Ouverture : -0.93 %Perf Ouverture : 74.980 €+ Haut : 73.690 €+ Bas :
75.610 €Clôture veille : 661 457Volume : +0.22 %Capi échangé : 21 966 M€Capi. :

Renault : Renault Nissan cède la présidence d'Avtovaz au russe Rostec

tradingsat

PARIS (Reuters) - L'alliance Renault-Nissan a cédé à l'entreprise d'Etat russe Rostec la présidence d'Avtovaz, poursuivant ainsi la vaste reconfiguration des pouvoirs engagée à la tête du constructeur automobile russe en difficulté.

Le fabricant de la Lada, malmené par la crise du marché automobile en Russie et en profonde restructuration, a déjà changé de directeur général en avril lorsque le DG de Renault Roumanie Nicolas Maure a remplacé Bo Andersson avant la fin de son mandat.

Renault-Nissan a annoncé lundi la nomination de Sergueï Skvortsov comme président du conseil d'administration d'Avtovaz, qui succédera ainsi à Carlos Ghosn, le PDG de Renault-Nissan. Directeur général adjoint de Rostec, Sergueï Skvortsov prendra ses fonctions lors de l'assemblée générale d'Avtovaz le 23 juin.

Denis Le Vot, directeur de la région Eurasie chez Renault, deviendra quant à lui vice-président du conseil d'administration d'Avtovaz.

Carlos Ghosn présidait le conseil du groupe russe depuis 2013, période marquée par la prise de contrôle d'Avtovaz par Renault-Nissan puisque celle-ci a été annoncée en 2012 et finalisée en 2014.

"M. Ghosn (...) est président d'Alliance Rostec Auto BV, la holding qui contrôle Avtovaz", rappelle Renault-Nissan dans son communiqué, avant d'ajouter: "Carlos Ghosn tout comme Sergueï Chemezov, PDG de Rostec, continueront de jouer un rôle actif dans la stratégie de développement d'Avtovaz."

Dans un communiqué séparé, le constructeur russe a annoncé que Carlos Ghosn et Sergueï Chemezov quitteraient aussi le conseil d'administration d'Avtovaz fin juin à leur demande.

Avtovaz est contrôlé par Alliance Rostec Auto, coentreprise qui possède 74,5% du constructeur. Alliance Rostec Auto est elle-même détenue à 67% par Renault-Nissan - 50,1% pour le groupe français et 17,03% pour son partenaire japonais - et à 33% par Rostec.

Renault prévoit cette année une nouvelle baisse de 12% environ du marché automobile russe, qui a déjà chuté de moitié depuis 2012.

Cette situation, qui fait toujours paraître risqué le pari de 2008 lorsque Renault avait pris 25% d'Avtovaz pour un milliard de dollars, a conduit le groupe français à déprécier en février son investissement dans cette entreprise russe. Avtovaz fait également l'objet de discussions entre ses actionnaires sur une prochaine recapitalisation.

(Gilles Guillaume et Laurence Frost, avec Lidia Kelly à Moscou, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...