Bourse > Renault > Renault : Pourquoi Renault est une des valeurs phares de Natixis en 2016
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
74.280 € -1.76 % Temps réel Euronext Paris
74.980 €Ouverture : -0.93 %Perf Ouverture : 74.980 €+ Haut : 73.690 €+ Bas :
75.610 €Clôture veille : 661 457Volume : +0.22 %Capi échangé : 21 966 M€Capi. :

Renault : Pourquoi Renault est une des valeurs phares de Natixis en 2016

(Tradingsat.com) - L’action Renault, qui a clôturé l’année à la seconde place du Cac 40 (+53%), devrait rester à l’affiche en 2016. C’est en tout cas ce que pensent les analystes de Natixis, pour qui la marque au losange reste l’une de leurs valeurs phares en 2016. Selon le broker, « le double accord signé le 11 décembre entre l’Etat français, Renault et Nissan met un terme provisoire à la crise ». Pour rappel, l’État français était monté à 19,7% du capital du constructeur français, pour faire appliquer la loi "Florange" lui assurant des droits de vote doubles, une offensive qui avait bouleversé le subtil équilibre entre les deux partenaires automobiles.

Une crise d’autant plus préjudiciable que l’alliance avec Nissan fonctionne. En effet, « les synergies continuent à monter en puissance (4,3 milliards visés en 2016 contre 3,8 milliards en 2014), notamment grâce au déploiement des plateformes communes CMF (Common Module Family). D’ailleurs d’ici 2020, « 80% des volumes de Renault seront produits sur des plateformes communes avec Nissan ».

Après avoir renforcé sa compétitivité, le groupe va poursuivre sa transformation, déjà débuté avec le lancement d’une vaste offensive commerciale qui s’achèvera en 2017. Renault pourra compter également sur « le renouvellement et l’élargissement de sa gamme dans les segments C/D [qui] contribueront à l’enrichissement du mixproduits. », souligne la banque d’investissement.

Fort de ces éléments, Natixis pense que la marque au losange est bien partie pour dépasser les 5% de marge opérationnelle dès 2016, « atteignant ainsi, avec un an d’avance, l’objectif fixé pour 2017 ».

En conséquence, la filiale de BPCE réitère son opinion « Acheter » sur le titre avec un objectif de cours relevé à 120 euros, qui offre un potentiel de hausse de 34%.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...