Bourse > Renault > Renault : Nouvelle chute des immatriculations en mai
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
74.280 € -1.76 % Temps réel Euronext Paris
74.980 €Ouverture : -0.93 %Perf Ouverture : 74.980 €+ Haut : 73.690 €+ Bas :
75.610 €Clôture veille : 661 457Volume : +0.22 %Capi échangé : 21 966 M€Capi. :

Renault : Nouvelle chute des immatriculations en mai

Nouvelle chute des immatriculations en maiNouvelle chute des immatriculations en mai

(Tradingsat.com) - Le nouveau numéro deux de Renault a du pain sur la planche. Nommé officiellement hier à la tête d'une Direction Générale Déléguée aux Opérations recentrée après la démission forcée de Patrick Pélata suite à la fausse affaire d'espionnage, Carlos Tavares doit déjà digérer de mauvais chiffres commerciaux.

Dans un marché des voitures particulières en repli de 8,3% à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à mai 2010, le Groupe Renault a vu ses immatriculations reculer de 18,2% le mois dernier (-19,1% en avril), lorsque PSA Peugeot Citroën a progressé de 12,5%, selon les données du Comité des Constructeurs Français d'Automobiles (CCFA).

Pour le troisième mois consécutif, Renault a souffert de difficultés d'approvisionnement, explique le constructeur dans un communiqué publié ce mercredi. "Ces difficultés rencontrées avant le tsunami, dues notamment à une forte croissance de la demande internationale, l'ont empêché de tirer pleinement partie de son portefeuille de commandes en France".

"Le début du mois mai a été marqué par une forte baisse de nos immatriculations, dans la continuité des performances du mois d'avril. A partir de mi-mai, nous avons mis en place une politique commerciale plus offensive, que nous avions totalement abandonnée début avril. Nous avons privilégié certaines motorisations essence disponibles sans délai, notamment sur Clio, ce qui bénéficie à l'activité de l'usine de Flins. 2010 avait été marquée par la performance exceptionnelle du 1er semestre pour le Groupe Renault, avant un second semestre moins performant. 2011 aura une configuration inversée : un second semestre dynamique après un premier semestre plus contrasté", a déclaré Bernard Cambier, Directeur Commercial France de Renault.

En avril 2011, avec 169 453 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves avait reculé de 11,2% en données brutes et de 6,8% à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à avril 2010. Le Groupe Renault avait enregistré une chute de 19,1% malgré la bonne performance de sa filiale Nissan (+25,6%), contre -21,1% pour PSA.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...