Bourse > Renault > Renault : Nissan voudrait se développer dans les pays émergents
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
83.910 € -1.76 % Temps réel Euronext Paris
85.440 €Ouverture : -1.79 %Perf Ouverture : 85.450 €+ Haut : 82.790 €+ Bas :
85.410 €Clôture veille : 986 921Volume : +0.33 %Capi échangé : 24 814 M€Capi. :

Renault : Nissan voudrait se développer dans les pays émergents

Nissan voudrait se développer dans les pays émergentsNissan voudrait se développer dans les pays émergents

BANGALORE (Reuters) - Nissan, accélérant son développement sur les marchés émergents, prévoit de produire des petites voitures au Brésil en 2013 et de lancer la fabrication des véhicules électriques en Chine, rapporte le Nikkei.

Selon son nouveau plan à moyen terme qui sera dévoilé le 27 juin, le constructeur japonais veut investir plus de 2.000 milliards de yens (17,5 milliards d'euros) pour porter ses ventes mondiales à un peu plus de sept millions d'unités pour l'exercice fiscal 2016, ce qui représente une hausse de 70% par rapport à l'exercice fiscal 2010, écrit le quotidien japonais.

Sur l'exercice fiscal 2010, le Japon, les Etats-Unis et l'Europe ont représenté un peu plus de la moitié du chiffre d'affaires en volume, mais les pays émergents devraient assurer la majorité des ventes sur l'année fiscale 2016, précise le quotidien.

Au Brésil, où Nissan sous-traite la production de ses pick-ups et autres camionnettes à son partenaire Renault, le japonais prévoit de construire une nouvelle usine capable de produire plus de 200.000 véhicules par an, ce qui lui permettra de se développer en Amérique du Sud, son point faible, souligne le Nikkei.

Le constructeur envisage aussi de construire une usine en Turquie et d'augmenter sa production en Inde, en Asie du Sud-Est et en Chine. Dans l'empire du Milieu, Nissan veut commencer la production de voitures électriques l'an prochain.

Nissan veut accompagner cette expansion géographique de produits peu chers, en tout cas, inférieur à 5.000 dollars (3.500 euros).

Dans les pays industrialisés, l'affilié de Renault prévoit de sortir des modèles de luxe en association avec l'allemand Daimler qui seront vendus sous les marques Infiniti et Mercedes-Benz.

Kartick Jagtap, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Gwénaelle Barzic

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...