Bourse > Renault > Renault : Nissan veut une part de 8% du marché mondial d'ici 2017
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
81.430 € -1.07 % Temps réel Euronext Paris
82.150 €Ouverture : -0.88 %Perf Ouverture : 82.810 €+ Haut : 81.130 €+ Bas :
82.310 €Clôture veille : 795 886Volume : +0.27 %Capi échangé : 24 081 M€Capi. :

Renault : Nissan veut une part de 8% du marché mondial d'ici 2017

Nissan veut une part de 8% du marché mondial d'ici 2017Nissan veut une part de 8% du marché mondial d'ici 2017

YOKOHAMA, Japon (Reuters) - Nissan a déclaré lundi viser une part de marché mondiale de 8% d'ici l'exercice fiscal se terminant fin mars 2017, le constructeur automobile japonais ajoutant qu'il voulait également porter sa marge opérationnelle à 8% sur la même période.

Dans le cadre d'un plan d'entreprise sur le moyen terme présenté ce lundi, Nissan, détenu à près de 44% par Renault, a ajouté qu'il voulait en moyenne commercialiser un nouveau véhicule toutes les six semaines sur six ans.

En 2010, la part du marché mondiale détenue par Nissan était de 5,8% et sa marge opérationnelle atteignait 6,1%. Le nouveau plan stratégique du groupe a été baptisé "Nissan Power 88".

Le directeur général du groupe, Carlos Ghosn, avait déclaré la semaine dernière que les objectifs de Nissan seraient facilités par les retombées des investissements faits en Inde et en Russie, mais aussi dans les technologies de voitures électriques et sur le châssis commun "V-Platform" pour voitures de petite taille.

Depuis son arrivée à la tête du constructeur en 1999, Carlos Ghosn a déjà piloté quatre plans de croissance pour Nissan, devenu sous sa houlette l'un des groupes les plus rentables du secteur automobile.

L'an dernier, Nissan a déjà accru fortement sa part de marché, en progressant notamment sur les marchés chinois et européen.

Le nouveau programme du constructeur prévoit la construction d'une usine au Brésil, où 200.000 véhicules par an seront assemblés.

Carlos Ghosn vise pour l'alliance Renault-Nissan une place parmi les trois grands constructeurs mondiaux, qui sont actuellement Toyota, General Motors et Volkswagen.

Renault et Nissan discutent actuellement d'une prise de participation majoritaire au capital du russe AvtoVAZ.

En additionnant les ventes réalisées l'an dernier par ces trois constructeurs, le total véhicules vendus est de 7,276 millions, un chiffre qui aurait placé l'ensemble Renault-Nissan-AvtoVAZ au troisième rang mondial.

A la suite de la présentation de ce plan par son partenaire, l'action Renault avance vers 10h30 de 0,42% à 39,33 euros alors que le CAC 40 est en léger recul et que l'indice regroupant les valeurs automobiles européennes est stable.

Chang-Ran Kim, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...