Bourse > Renault > Renault : Nissan veut accroître chiffre d'affaires et bénéfices aux USA
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
74.280 € -1.76 % Temps réel Euronext Paris
74.980 €Ouverture : -0.93 %Perf Ouverture : 74.980 €+ Haut : 73.690 €+ Bas :
75.610 €Clôture veille : 661 457Volume : +0.22 %Capi échangé : 21 966 M€Capi. :

Renault : Nissan veut accroître chiffre d'affaires et bénéfices aux USA

Nissan dépasse le consensus, ventes améliorées aux Etats-UnisNissan dépasse le consensus, ventes améliorées aux Etats-Unis

YOKOHAMA Japon (Reuters) - Nissan Motor veut augmenter son chiffre d'affaires et sa rentabilité aux Etats-Unis, son principal marché, a déclaré un responsable, après l'annonce par le deuxième constructeur automobile nippon lundi d'une hausse de 14% de son C.A. trimestriel aux USA, se rapprochant ainsi de son concurrent Honda Motor.

Sur le trimestre avril-juin, Nissan a enregistré une marge opérationnelle de 4,3% en Amérique du Nord, contre 3,8% un an auparavant. Il a vendu 350.000 véhicules environ aux Etats-Unis, grâce à la popularité des modèles Altima et Rogue et à un nouveau programme mis en place en avril pour les concessionnaires et mettant l'accent sur la croissance commerciale sur le long terme.

Durant le premier semestre, les ventes de Nissan aux Etats-Unis ont augmenté de 12,8%, soit la sixième meilleure performance commerciale dans ce pays, dépassant le coréen Hyundai Motor et se rapprochant de Honda dont les ventes ont baissé de 0,8% durant la même période.

"C'est une bonne chose que l'écart avec Honda s'amenuise", a dit le vice-président Joji Tagawa en conférence de presse. "Mais en définitive, notre but et d'améliorer nos propres ventes et rentabilité".

Grâce à cette performance américaine, Nissan a dégagé une hausse de 13,4% de son bénéfice d'exploitation sur la période avril-juin, à 122,6 milliards de yens (896 millions d'euros), à comparer au consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui donnait 109,1 milliards. Il confirme son objectif d'un bénéfice d'exploitation annuel de 535 milliards de yens sur l'exercice clos le 31 mars 2015.

"Nissan est bien placé pour atteindre ses objectifs grâce à notre offensive ininterrompue pour améliorer notre compétitivité et accroître notre part de marché ainsi qu'aux avantages de notre stratégie d'alliance", dit dans un communiqué son PDG, Carlos Ghosn, qui est aussi celui de Renault.

En janvier dernier, Jose Munoz a pris les rênes des opérations en Amérique du Nord, avec l'objectif d'atteindre une part de marché de 10% contre 8,6% actuellement.

Selon des données fournies par TrueCar, Nissan a offert en moyenne des réductions de 2.323 dollars par véhicule sur la période avril-juin. S'il s'agit de la moyenne la plus élevée parmi les constructeurs japonais, elle est orientée à la baisse ces derniers mois.

Nissan a également réalisé une bonne performance commerciale en Chine, son deuxième marché, mais Tagawa a dit qu'il commençait à constater une accumulation des stocks excessives chez les concessionnaires.

Les ventes ont augmenté de 14,6% à 620.400 véhicules en Chine sur la période janvier-juin et Tagawa a dit que Nissan pourrait réduire les volumes dans les mois qui viennent, tout en conservant ses objectifs de résultats.

Sur le dernier exercice financier, Nissan avait dégagé une marge opérationnelle de 4,8%, la plus faible parmi les constructeurs nippons, pressurée par une course à la croissance censée augmenter sa part du marché mondial.

L'action a terminé en hausse de 0,8% lundi à Tokyo, avant la publication des résultats, alors que le Nikkei a gagné 0,5%. Elle est en hausse de 13% depuis le début de l'année. Le Nikkei est, lui, en recul de 5%.

(Yoko Kubota, Mathilde Gardin et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...