Bourse > Renault > Renault : Les négociations se poursuivent entre la direction et les syndicats
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
74.280 € -1.76 % Temps réel Euronext Paris
74.980 €Ouverture : -0.93 %Perf Ouverture : 74.980 €+ Haut : 73.690 €+ Bas :
75.610 €Clôture veille : 661 457Volume : +0.22 %Capi échangé : 21 966 M€Capi. :

Renault : Les négociations se poursuivent entre la direction et les syndicats

RENAULTRENAULT

(Tradingsat.com) - Les négociations se poursuivaient mardi soir entre la direction de Renault et les organisations syndicales afin de trouver un accord permettant au groupe de renforcer "la compétitivité de ses activités en France, et de retrouver une dynamique de croissance".

Lors de cette huitième réunion de négociation, plusieurs points importants ont été évoqués. Tout d'abord, concernant les détachements intersites, il a été confirmé que Renault privilégierait le recours au volontariat comme solution première.

La direction s’est par ailleurs engagée à ce que les salariés aient connaissance des postes à pourvoir au moins deux mois avant le début du détachement. Un observatoire serait mis en place pour veiller aux situations individuelles.

En matière industrielle, la direction s’engagerait à conserver l’ensemble des sites de fabrication. La signature d’un accord permettrait d’augmenter le volume de production des sites français de 180 000 véhicules (100 000 véhicules liés au renouvellement du plan gamme de Renault et à l’effet marché, et 80 000 véhicules en provenance des partenaires) pour le porter à plus de 700 000 véhicules par an.

En matière d’ingénierie et de fonctions supports, la direction s’engagerait à maintenir les activités corporate cœur de métier en France.

Sur la question de la qualité de vie au travail, la direction s’engagerait à ce que l’ensemble des mesures négociées soit source d’une meilleure efficacité collective et de motivation pour tous.

A l'issue de la réunion, Gérard Leclercq, directeur des opérations France, a déclaré : "Nous partageons avec les organisations syndicales la volonté de mener ces négociations de manière responsable. Notre approche est fondée sur la recherche d’un consensus permettant de pérenniser les activités de Renault en France ; il s’agit d’entrer dans un cercle vertueux, où les efforts nécessaires pour gagner en compétitivité soient gages d’activité et d’emploi pour l’avenir."

Les négociations se poursuivront lors de la prochaine réunion qui se tiendra le 5 février.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...