Bourse > Renault > Renault : Les cadres licenciés à tort devraient toucher plus de 2 millions d'euros chacun
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
86.680 € +0.27 % Temps réel Euronext Paris
86.160 €Ouverture : +0.60 %Perf Ouverture : 86.990 €+ Haut : 86.160 €+ Bas :
86.450 €Clôture veille : 46 936Volume : +0.02 %Capi échangé : 25 633 M€Capi. :

Renault : Les cadres licenciés à tort devraient toucher plus de 2 millions d'euros chacun

tradingsat

(Tradingsat.com) - On sait déjà à quoi vont servir les bonus auxquels les dirigeants de Renault ont récemment renoncé suite au scandale de l'affaire d'espionnage qui n'en était pas une. L'enquête du renseignement intérieur (DCRI) a en effet établi qu'il s'agissait d'une escroquerie vraisemblablement organisée par un responsable des propres services de sécurité du constructeur automobile.

Il y a deux jours, Carlos Ghosn et Patrick Pélata, les numéros 1 et 2 du groupe, ont annoncé qu'ils renonçaient à la part variable de leur rémunération acquise au titre de 2010 ainsi qu'à tout bénéfice de Stock-Options pour l'exercice 2011. Mais pas sûr que cela suffise toutefois à indemniser et dédommager les cadres licenciés à tort sur des soupçons finalement infondés d'espionnage.

Selon les informations du Parisien en effet, ceux-ci se seraient déjà vu proposer une « base de négociation » de 2 millions d'euros par personne. Le journal croit même savoir que Renault aurait prévu de débloquer jusqu'à 12 millions d'euros. Pour l'avocat d'un des cadres, une indemnisation individuelle « acceptable » se monterait à 5 millions d'euros.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...