Bourse > Renault > Renault : La cgt ne souhaite pas couper de têtes
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
83.910 € -1.76 % Temps réel Euronext Paris
85.440 €Ouverture : -1.79 %Perf Ouverture : 85.450 €+ Haut : 82.790 €+ Bas :
85.410 €Clôture veille : 986 921Volume : +0.33 %Capi échangé : 24 814 M€Capi. :

Renault : La cgt ne souhaite pas couper de têtes

tradingsat

(Tradingsat.com) - Alors que la rocambolesque affaire d'espionnage qui perturbe Renault depuis le début de l'année fragilise maintenant les plus hauts dirigeants de l'entreprise, la CGT n'est toutefois "pas favorable à ce qu'on coupe des têtes". "Ce que nous souhaitons, c'est un changement dans le mode de gestion de l'entreprise", explique Alain Mas, le délégué CGT du Technocentre de Guyancourt de Renault, cité par Les Echos, qui trouve anormal que "des salariés soient licenciés sur une simple présomption de culpabilité.

L'enquête s'apprête à franchir une étape significative cette semaine. "Les juges devraient recevoir le résultat des investigations lancées en Suisse et au Liechtenstein sur d'éventuels comptes bancaires détenus par les trois cadres licenciés", indiquent Les Echos.

"Quand l'enquête sera terminée", le management de Renault a l'intention de "tir[er] toutes les conséquences jusqu'au niveau le plus haut de l'entreprise, c'est-à-dire jusqu'à moi", a déclaré la semaine dernière au Figaro Patrick Pélata, le directeur général délégué aux opérations de Renault. Pour la première fois, la direction du groupe a admis qu'elle avait peut être été manipulée, mettant en doute la thèse de l'espionnage.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...