Bourse > Renault > Renault : L'etat veillera à ce que les leçons soient tirées du cas renault
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
81.430 € -1.07 % Temps réel Euronext Paris
82.150 €Ouverture : -0.88 %Perf Ouverture : 82.810 €+ Haut : 81.130 €+ Bas :
82.310 €Clôture veille : 795 886Volume : +0.27 %Capi échangé : 24 081 M€Capi. :

Renault : L'etat veillera à ce que les leçons soient tirées du cas renault

L'etat veillera à ce que les leçons soient tirées du cas renaultL'etat veillera à ce que les leçons soient tirées du cas renault

PARIS (Reuters) - Le gouvernement veillera à ce que les conséquences individuelles de la fausse affaire d'espionnage chez Renault soient tirées, ont déclaré jeudi les ministres de l'Économie et de l'Industrie dans un communiqué.

Christine Lagarde et Eric Besson ont reçu ce même jour le PDG de Renault, Carlos Ghosn, dans le cadre des entretiens semestriels avec les dirigeants d'entreprises dans lesquelles l'État détient une participation.

"Les ministres ont souligné qu'ils veilleraient à ce que les conséquences en soient tirées tant en termes de réformes d'organisation qu'en termes de responsabilités individuelles, et ceci au vu des résultats de l'audit", peut-on lire dans le communiqué.

Un audit approfondi a été diligenté à la demande de l'État, qui détient 15% du capital du constructeur, et du conseil d'administration pour identifier les erreurs ou fautes éventuelles dans le processus de décision et de gestion de l'affaire.

Le procureur de Paris Jean-Claude Marin a confirmé lundi que l'hypothèse de l'espionnage du programme de véhicules électriques de Renault au profit d'une puissance étrangère était désormais abandonnée et remplacée par la piste d'une escroquerie au renseignement au détriment du groupe.

Les dirigeants de Renault ont immédiatement fait amende honorable en présentant aux cadres incriminés leurs excuses et leurs "vifs regrets". Carlos Ghosn a également proposé plusieurs mesures pour tenter de restaurer l'image du groupe, notamment l'abandon d'une partie de sa rémunération de 2010 et de 2011 et une réforme de la gouvernance.

Sur la stratégie du groupe au losange, pour laquelle Carlos Ghosn a dévoilé en février un nouveau plan sur six ans, Christine Lagarde et Eric Besson ont insisté sur son impact direct sur la production et sur l'emploi en France.

"L'amélioration sensible observée en 2010 dans la filière automobile doit, en effet, encore être confirmée", ont-ils ajouté, prenant acte des prévisions de Renault d'augmenter significativement la production de véhicules en France, ressortie à 637.000 véhicules en 2010.

Dans le cadre de son nouveau plan stratégique, Renault a annoncé une nouvelle répartition de la production de ses modèles, avec une spécialisation des usines françaises dans les véhicules à plus forte valeur ajoutée - haut de gamme, utilitaires et électriques.

La question de la localisation de la fabrication de la future Clio 4 avait fait l'objet d'un bras de fer en janvier 2010 entre la direction de Renault et l'État français. La 4e génération de la célèbre berline sortira en 2012 et sera produite à la fois à Flins (Yvelines) et en Turquie, mais Renault n'a jamais précisé la proportion entre les deux zones.

Benjamin Mallet et Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...