Bourse > Remy cointreau > Remy cointreau : Marge portée à 20,2% en 2011/2012
REMY COINTREAUREMY COINTREAU RCO - FR0000130395RCO - FR0000130395
77.660 € +0.45 % Temps réel Euronext Paris
77.450 €Ouverture : +0.27 %Perf Ouverture : 78.030 €+ Haut : 76.090 €+ Bas :
77.310 €Clôture veille : 211 142Volume : +0.42 %Capi échangé : 3 859 M€Capi. :

Remy cointreau : Marge portée à 20,2% en 2011/2012

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme de son exercice 2011/2012 clos fin mars dernier, le groupe de spiritueux Rémy Cointreau a dégagé un résultat net part du groupe en hausse de 57,2% à 110,8 millions d'euros. L'AG du 26 juillet aura à se prononcer sur un coupon ordinaire de 1,30 euro assorti d'un dividende exceptionnel d'un euro, “avec l'option d'un paiement intégral en actions ou en numéraire.”

En Bourse de Paris, l'action Rémuy Cointreau progresse de 0,9% ce matin à 82,1 euros. Elle a pris plus de 32% depuis le début de l'année.

Sur l'année, le chiffre d'affaires avait progressé de 13% à 1,03 milliard d'euros, soit une croissance organique de 15,6%. 'Toutes les régions sont en progression, avec des croissances à deux chiffres pour l'Asie-Pacifique et les Etats-Unis. L'Europe est portée par l'Europe de l'Ouest et par la Russie', indique le groupe.

Du côté du compte d'exploitation, le résultat opérationnel courant (ROC) s'est affiché en hausse plus soutenue de 20,2% à 207,7 millions, d'où une marge de 20,2% nettement améliorée par rapport aux 18,4% de l'exercice précédent.

Rémy Cointreau que cet exercice a été marqué par de belles performances des ventes (+21,9% à 592,5 millions, soit 57,7% du CA) et de la rentabilité de ses cognacs Rémy Martin, dont la contribution au ROC du groupe a augmenté de 21,6% à 173 millions d'euros (soit 83,3% du total). L'Asie, les Etats-Unis et la Russie ont notamment contribué à ces résultats.

L'autre branche, les Liqueurs & spiritueux (marques Cointreau, rhum Mount Gay...) affichent une croissance plus limitée (+ 3,8% à 215,8 millions d'euros) mais aussi un ROC en amélioration publiée de 23,5% à 52,6 millions, soit une marge de 24,4%.

L'année 2011/2012 avait aussi été marquée par la cession de sa branche Champagne au groupe EPI pour 412 millions d'euros de valeur d'entreprise.

Du côté du bilan, la dette financière nette se situait en fin de période à 188,6 millions (- 43%), grâce notamment au produit de cession des Champagnes, quand les fonds propres se situaient à 976 millions, soit un 'gearing' de 19,3%.

En guise de perspectives, Rémy Cointreau entend rester “'fidèle à sa stratégie de valeur tout en étudiant d'éventuelles opportunités de croissance” et il se concentrera sur la valorisation de ses marques.

“Cette stratégie permettra à Rémy Cointreau d'assurer une croissance régulière et rentable”, estime-t-il.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...