Bourse > Remy cointreau > Remy cointreau : Baisse du résultat opérationnel semestriel de Rémy Cointreau
REMY COINTREAUREMY COINTREAU RCO - FR0000130395RCO - FR0000130395
77.660 € +0.45 % Temps réel Euronext Paris
77.450 €Ouverture : +0.27 %Perf Ouverture : 78.030 €+ Haut : 76.090 €+ Bas :
77.310 €Clôture veille : 211 142Volume : +0.42 %Capi échangé : 3 859 M€Capi. :

Remy cointreau : Baisse du résultat opérationnel semestriel de Rémy Cointreau

Baisse du résultat opérationnel semestriel de Rémy CointreauBaisse du résultat opérationnel semestriel de Rémy Cointreau

PARIS (Reuters) - Rémy Cointreau a annoncé jeudi qu'il continuait de viser une croissance annuelle de son résultat opérationnel courant à devises et périmètre constants malgré le repli enregistré sur cet indicateur au premier semestre, sur fond de ventes en berne en Chine.

Le propriétaire du cognac Rémy Martin, de la liqueur Cointreau ou du rhum Mount Gay a vu son résultat opérationnel chuter de 7,3% (à taux de change constants) à 107 millions d'euros d'avril à septembre 2015.

"L’évolution de la structure des investissements publi-promotionnels et le contrôle strict des frais administratifs ont néanmoins permis une quasi-stabilité de la marge opérationnelle courante à 21,4%", assure le groupe dans un communiqué.

Hors éléments non récurrents, le résultat net part du groupe est en croissance publiée de 7,1% à 68,6 millions d'euros sur la première moitié de son exercice fiscal décalé.

Rémy Cointreau a annoncé le 15 octobre avoir limité la baisse de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre de son exercice décalé grâce aux solides performances de son cognac aux Etats-Unis ainsi qu'à une légère amélioration en Chine.

Face au ralentissement chinois, les maisons de cognac redoublent d'efforts sur le marché américain pour tenter de gagner de nouvelles parts de marché au-delà de la communauté afro-américaine, déjà largement conquise.

Les quatre grands producteurs - LVMH (Hennessy), Rémy Cointreau, Pernod Ricard et Beam Suntory - se sont tournés vers les marchés occidentaux après la vaste campagne anti-corruption de Pékin, qui a lourdement pesé sur leurs ventes après une décennie flamboyante.

(Julien Ponthus, édité par Alexandre Boksenbaum-Granier)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...