Bourse > Recylex s.a. > Recylex s.a. : Les comptes de 2013 plombés par... le plomb
RECYLEX S.A.RECYLEX S.A. RX - FR0000120388RX - FR0000120388
2.610 € +3.98 % Temps réel Euronext Paris
2.510 €Ouverture : +3.98 %Perf Ouverture : 2.680 €+ Haut : 2.470 €+ Bas :
2.510 €Clôture veille : 123 539Volume : +0.51 %Capi échangé : 63 M€Capi. :

Recylex s.a. : Les comptes de 2013 plombés par... le plomb

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme de l'exercice 2013, Recylex a creusé sa perte nette (IFRS) à 39,6 millions d'euros, soit six fois plus que l'année précédente, en raison essentiellement de son activité Plomb.

Sur la période, le chiffre d'affaires du du spécialiste du recyclage du plomb, du zinc et du plastique, dont Glencore Xstrata détient près du tiers du capital, s'est tassé de 7% à 438,2 millions d'euros.

Le résultat opérationnel courant (IFRS), qui était positif à hauteur de 7,9 millions d'euros en 2012, bascule fortement dans le rouge à hauteur de 30,2 millions d'euros. La branche Plomb, bénéficiaire à hauteur de trois millions d'euros en 2012, accuse un déficit opérationnel de 29,2 millions d'euros, quand la division zinc reste dans le vert (- 39% à 5,2 millions).

Principaux éléments d'explication : d'abord, 'les coûts liés aux arrêts programmés de maintenance dans les segments Plomb et Zinc, ainsi que des pertes de volumes associées, pour environ 8 millions d'euros', explique le groupe. Ensuite, 'un mix de matières à traiter défavorable (accroissement des concentrés de plomb par rapport aux matières secondaires traitées qui génèrent moins de marges) dans le segment Plomb suite aux difficultés d'approvisionnement en matières secondaires ayant occasionné un manque à gagner d'environ huit millions d'euros'. Ou encore 'des coûts d'approvisionnements supplémentaires en batteries au plomb usagées à hauteur de huit millions d'euros'.

En guise de perspectives, Recylex table, du coté du Plomb, sur une hausse des cours à moyen terme. Cependant, 'l'hiver relativement clément qui règne sur l'Europe occidentale laisse anticiper une baisse temporaire des volumes de batteries à recycler, avec pour conséquence un maintien d'une forte demande sur l'achat de ces matières'. Une hausse des capacités de traitement est à l'étude.

Du côté du zinc, le déficit mondial de ce ce métal constaté sur le marché mondial en 2013 devrait se rééditer jusqu'en 2015. Les cours devraient donc monter.

Enfin, la division Plastique traite, à ce jour en 2014, autant de volumes qu'en 2013 à pareille époque. 'Ce segment va se focaliser sur l'amélioration des performances de son outil industriel et poursuivre ses efforts de diversification du portefeuille clients en 2014. Par ailleurs, une ligne d'extrudeuse de recyclage de polypropylène de la filiale C2P en France a été remplacée au cours du premier trimestre 2014 par une nouvelle ligne plus moderne et plus efficace. Cet investissement vise à augmenter la capacité de production de cette filiale d'environ 25%, tout en maintenant des coûts opérationnels similaire', indique Recylex.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...