Bourse > Recylex s.a. > Recylex s.a. : Rechute logique après le pourvoi en cassation des liquidateurs de Metaleurop
RECYLEX S.A.RECYLEX S.A. RX - FR0000120388RX - FR0000120388
2.360 € -1.67 % Temps réel Euronext Paris
2.430 €Ouverture : -2.88 %Perf Ouverture : 2.430 €+ Haut : 2.310 €+ Bas :
2.400 €Clôture veille : 65 304Volume : +0.27 %Capi échangé : 57 M€Capi. :

Recylex s.a. : Rechute logique après le pourvoi en cassation des liquidateurs de Metaleurop

tradingsat

(Tradingsat.com) - Après un bond de 15% en deux séances, Recylex rechute de 11% à 4,1 euros dans les premiers échanges jeudi matin. La menace de 50 millions d'euros qui pèse sur le groupe dans le cadre du litige concernant le comblement du passif de son ancienne filiale Metaleurop Nord SAS n'est toujours pas écartée.

Recylex a pris acte en effet hier soir du pourvoi en cassation formé par les liquidateurs de Metaleurop Nord à l’encontre de la décision de la Cour d’appel de Douai du 19 septembre 2012, qui avait décidé de confirmer le jugement du Tribunal de Grande Instance de Béthune du 27 février 2007.

Ce dernier avait rejeté la demande des liquidateurs judiciaires de Metaleurop Nord SAS de voir Recylex SA condamnée à combler le passif de sa filiale Metaleurop Nord SAS à hauteur du montant de 50 millions d’euros, considérant que Recylex SA n’était pas dirigeant de fait de Metaleurop Nord SAS.

En attendant la suite des évènements, Recylex a souligné mercredi soir qu'il "rest[ait] concentré sur les trois dernières annuités de son plan de continuation, représentant un montant total d’environ 20,2 millions d’euros". La septième annuité du plan, d’un montant total d’environ 5,4 millions d’euros, a été payée le 23 novembre 2012.

Dans une autre affaire, celle des anciens salariés de Metaleurop Nord SAS, la prochaine échéance judiciaire pour le groupe aura lieu l'année prochaine. Le 16 octobre 2012, dans le cadre des nouvelles demandes d’indemnisations formulées en 2010 par 192 anciens salariés cadres et non cadres de Metaleurop Nord SAS, la section Encadrement et la section Industrie du Conseil de Prud'hommes de Lens ont en effet reporté leur délibéré au 15 janvier 2013.

Pour mémoire, le montant global réclamé dans le cadre de ces procédures (environ 9,9 millions d’euros) a été provisionné dans les comptes de la société.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...