Bourse > Recylex s.a. > Recylex s.a. : Demandes d'indemnisation liées à l'amiante
RECYLEX S.A.RECYLEX S.A. RX - FR0000120388RX - FR0000120388
2.710 € +5.04 % Temps réel Euronext Paris
2.640 €Ouverture : +2.65 %Perf Ouverture : 2.730 €+ Haut : 2.580 €+ Bas :
2.580 €Clôture veille : 212 852Volume : +0.88 %Capi échangé : 65 M€Capi. :

Recylex s.a. : Demandes d'indemnisation liées à l'amiante

tradingsat

(Tradingsat.com) - Recylex a annoncé mercredi soir avoir reçu le 1er juillet 2013 des convocations devant le Conseil des Prud'hommes de Lens, dans le cadre de demandes d’indemnisation formulées par 299 anciens salariés de Metaleurop Nord SAS pour "préjudice d’anxiété lié à l’exposition à l’amiante et bouleversement dans les conditions d’existence".

Pour le groupe spécialisé dans le recyclage du plomb, du plastique et du zinc, "ces demandes font vraisemblablement suite à l’arrêt de la Cour administrative d’Appel de Douai du 13 mai 2013 enjoignant au Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social de procéder à l’inscription du site de Noyelles-Godault sur la liste des établissements ouvrant droit à l’allocation de cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante pour la période du 1er janvier 1962 au 31 décembre 1996". Mais Recylex souligne n’avoir jamais été impliquée dans le cadre de cette procédure de classement.

Des audiences relatives à 16 demandes sont fixées au 10 octobre 2013 devant le Conseil de Prud’hommes de Lens. Parmi ces demandeurs, 13 d’entre eux réclament en outre une indemnité complémentaire pour licenciement sans cause réelle et sérieuse ou licenciement irrégulier. Les audiences relatives aux 283 autres demandes sont fixées au 12 novembre 2013. Le montant total des demandes s’élève à environ 9,9 millions d’euros.

"Recylex entend vivement défendre ses intérêts dans le cadre de ces nouvelles procédures qui font peser un nouveau risque sur l’entreprise, ses activités, ses emplois et ses engagements à un moment charnière du plan de continuation", a commenté Yves Roche, Président-Directeur Général du groupe Recylex.

Le dirigeant souligne le combat du groupe "dans un contexte économique difficile, pour exécuter les trois dernières échéances du plan de continuation que nous avons réalisé sans défaut jusqu’à présent, mais également pour mener à bien notre programme conséquent de réhabilitations environnementales".

Le groupe indique d'ailleurs que "dans le contexte des dernières annuités du plan de continuation et également en vue de financer ses investissements, Recylex SA a mandaté la société Oddo & Cie afin de rechercher des financements externes à hauteur de 30 millions d’euros".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...