Bourse > Quantel > Quantel : Grande volatilité, marquage CE bienvenu mais...
QUANTELQUANTEL QUA - FR0000038242QUA - FR0000038242
3.330 € +2.46 % Temps réel Euronext Paris
3.280 €Ouverture : +1.52 %Perf Ouverture : 3.330 €+ Haut : 3.240 €+ Bas :
3.250 €Clôture veille : 15 521Volume : +0.18 %Capi échangé : 29 M€Capi. :

Quantel : Grande volatilité, marquage CE bienvenu mais...

QUANTELQUANTEL

(Tradingsat.com) - Au lendemain d’un triplement de son cours de Bourse (+200%), Quantel poursuit vendredi matin son envolée à la Bourse de Paris. Après une longue réservation à la hausse, le titre a flambé encore de près de 50% pour toucher un plus haut à 6,37 euros, avant de refluer à présent, affichant une hausse de 20% à 5,24 euros.

Les volumes observés sont considérables : 6.104.000 jeudi, soit 95% du capital de l’entreprise, et déjà plus d’1,5 million de titres échangés après 1h40 de cotation.

Le groupe spécialiste de la technologie laser à usages scientifiques a mis le feu aux poudres en annonçant hier l'obtention du marquage CE pour sa plateforme laser intégrée Optimis Fusion™, qui permet aux ophtalmologistes de traiter avec un même appareil la cataracte et le glaucome. Une polyvalence obtenue en combinant à la fois un laser de photodisruption YAG ainsi qu'un laser de trabéculoplastie sélective (SLT).

Quantel Medical débutera immédiatement sa commercialisation dans tous les pays utilisant les normes du marquage CE et à terme dans les 86 pays couverts par son réseau de distribution. L'approbation de la FDA est prévue pour 2014.

« Ce marquage CE constitue une étape cruciale pour notre activité laser médicale, » a déclaré Jean-Marc Gendre, CEO de Quantel Medical.

L’annonce est ainsi venue mettre un coup de projecteur bienvenu sur l'activité médicale de Quantel, dont le titre était largement délaissé en Bourse par les investisseurs depuis plusieurs années.

« Le groupe bénéfice d’une expertise reconnue et d’une taille significative sur le marché des lasers liés à l’ophtalmologie. Cette activité constitue le pôle de croissance de la société, et la majeure partie de ses ventes », rappelle Nicolas Maïques, analyste chez Invest Securities. Les produits de cette division sont par ailleurs « très bien distribués à l’international, en particulier aux Etats-Unis », souligne-t-il.

En parallèle, les ventes de modules au CEA dans le cadre du contrat mégajoule constituent un fond d’activité récurrent, mais les activités dans les lasers à fibre pour le marquage industriel souffrent depuis plusieurs années en raison d’une taille insuffisante face à un concurrent qui détient 90% du marché.

L'obtention du marquage CE pour la plateforme laser intégrée Optimis Fusion, « renforce leur point fort, démontre la valeur de leur technologie, parce qu’ils ont aussi des points faibles », résume Nicolas Maïques. Au-delà du fait qu’elle ne gagne pas (encore ?) d’argent, le problème de cette société est en effet qu’elle est très endettée, à hauteur de 16 millions d’euros.

La situation financière tendue du groupe résulte du rachat en 2007, au prix fort, d’une société allemande dans le domaine de la dermatologie. Mais l’opération s’est révélée un échec. Le groupe n'étant pas parvenu à rentabiliser cette division, il a dû finalement s'en séparer en 2012, à perte.

Quantel doit d’ailleurs encore rembourser une échéance de 4,7 millions d’euros sur l’obligation convertible qui lui avait servi à financer le rachat de la filiale de lasers de dermatologie du groupe allemand WaveLight. « Il leur reste 2,5 millions d’euros à récupérer cette année de la cession de cette activité, la société doit donc trouver 2 millions d’euros auprès des banques », note Nicolas Maïques. Pour autant, l’annonce de bonnes nouvelles comme celle concernant Optimis Fusion™ pourrait faciliter les discussions...


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...