Bourse > Publicis groupe sa > Publicis groupe sa : Maurice lévy abandonne la présidence de l'afep
PUBLICIS GROUPE SAPUBLICIS GROUPE SA PUB - FR0000130577PUB - FR0000130577
61.610 € +1.52 % Temps réel Euronext Paris
60.860 €Ouverture : +1.23 %Perf Ouverture : 61.620 €+ Haut : 60.510 €+ Bas :
60.690 €Clôture veille : 493 052Volume : +0.22 %Capi échangé : 13 909 M€Capi. :

Publicis groupe sa : Maurice lévy abandonne la présidence de l'afep

Maurice lévy abandonne la présidence de l'afepMaurice lévy abandonne la présidence de l'afep

PARIS (Reuters) - Maurice Lévy, président du directoire de Publicis, a démissionné jeudi de la présidence de l'Association française des entreprises privées (Afep) après la polémique provoquée par les 16,2 millions d'euros de rémunérations différées que lui a accordés le groupe publicitaire.

Dans une lettre que s'est procurée Reuters adressée aux membres de l'Afep, Maurice Lévy explique que "pour discuter avec les instances gouvernementales sorties des urnes, je ne suis plus le mieux placé".

L'Afep regroupe les principales grandes entreprises privées françaises.

Maurice Lévy précise avoir attendu que l'assemblée générale de Publicis se soit déroulée pour confirmer sa décision "mûrement réfléchie", prise dès la fin du mois de mars après le début de la polémique sur sa rémunération différée.

Il ajoute avoir voulu éviter que sa décision "puisse apparaître comme la reconnaissance d'une faute". "De faute, il n'y en a pas", assure-t-il.

L'annonce de ce "mégabonus" de 16,2 millions correspondant à neuf ans de rémunérations différées liées à des critères de performances avait suscité de vives critiques, à droite comme à gauche de l'échiquier politique, en pleine campagne présidentielle en France.

Elle n'a toutefois pas suscité de protestations particulières des actionnaires de Publicis lors de l'assemblée générale annuelle le mois dernier.

L'été dernier, en tant que président de l'Afep, Maurice Lévy avait plaidé pour une participation des "plus riches" des Français à la réduction du déficit sous la forme d'une contribution fiscale exceptionnelle.

Un autre patron du secteur Martin Sorrell, directeur général du groupe britannique WPP, a lui vu mercredi une résolution prévoyant une forte hausse de son salaire rejetée par une large majorité des actionnaires lors de l'AG.

Interrogé sur le sujet jeudi lors du Sommet des médias et des technologies organisé par Reuters à New York, Londres et Paris, Martin Sorrell a assuré comprendre ce vote.

Gwénaëlle Barzic, avec la contribution de Marc Angrand, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...