Bourse > Plast.val loire > Plast.val loire : Tassement de la marge, co-entreprise
PLAST.VAL LOIREPLAST.VAL LOIRE PVL - FR0000051377PVL - FR0000051377
148.060 € -1.29 % Temps réel Euronext Paris
148.230 €Ouverture : -0.11 %Perf Ouverture : 149.290 €+ Haut : 147.990 €+ Bas :
150.000 €Clôture veille : 813Volume : +0.03 %Capi échangé : 409 M€Capi. :

Plast.val loire : Tassement de la marge, co-entreprise

tradingsat

(CercleFinance.com) - Plastivaloire (PVL) a fin septembre terminé son exercice 2011/2012, qualifié de 'difficile pour l'industrie automobile', sur un bénéfice net part du groupe réduit à deux millions d'euros, contre 12,7 millions en termes pro forma un an plus tôt. Lors de l'exercice en cours, le groupe table sur un chiffre d'affaires de 400 millions d'euros et une stabilité de sa marge d'excédent brut d'exploitation. En outre, avec l'allemand BIA, le groupe a constitué une co-entreprise qui va exploiter une usine en République tchèque.

Sur l'exercice passé, le chiffre d'affaires s'est tassé de 4,2% à 416,3 millions d'euros, en ligne avec la prévision allant de 410 à 420 millions.

Le résultat opérationnel courant a reculé de 15,2 à 11,8 millions, toujours en données proforma, soit une marge correspondante réduite de 3,5 à 2,8%. Le plasturgiste spécialisé notamment dans les équipements automobiles souligne sa 'résistante grâce à sa flexibilité et sa diversification'.

'Si l'entité Bourbon AP a su préserver ses marges grâce à sa flexibilité et à la bonne maîtrise de ses charges opérationnelles, le périmètre historique a été pénalisé par les pertes réalisées dans l'entité Cimest (- 1,2 million d'euros ; sous-traitant de Peugeot SA, ndlr) et par une contribution moins importante de la filiale tunisienne, impactée sur cet exercice par le démarrage plus tardif que prévu d'un contrat important en multimédia', explique Plastivaloire.

Du côté du bilan, la dette financière nette se montait en fin d'exercice à 55 millions (+ 23,3%, en raison de la variation du besoin en fonds de roulement) pour des fonds propres de 174,4 millions, soit un 'gearing' de 31,5%.

En guise de perspectives, Plastivaloire entend maintenir ses investissements et attend au terme de l'exercice 2012/2013 'un chiffre d'affaires stable, voire en croissance sur son périmètre historique.' Au niveau du groupe, les ventes sont attendues à 400 millions d'euros, la marge d'excédent brut d'exploitation (EBITDA, en anglais) devant rester stable relativement aux 6,1% de 2011/2012.

'Des mesures de flexibilité (réduction de l'intérim, chômage partiel) ont été prises sur les usines impactées par la baisse des volumes', ajoute le groupe.

Par ailleurs, le groupe annonce à l'occasion la constitution d'une co-entreprise détenue à 40/60 avec le plasturgiste allemand BIA, spécialisé dans le chromage. L'entité commune exploitera une usine qui sera construite sur le site de Bourbon AP, filiale de Plastivaloire, en République tchèque. Elle sera spécialisée dans l'injection et sa mise en route est attendue en 2014.

'PVL continue par ailleurs d'étudier activement des opportunités de croissance externe potentielle, notamment en Allemagne, avec l'ambition de porter la taille du groupe à 500 millions d'euros de chiffre d'affaires à moyen terme', estime enfin la direction.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...