Bourse > Peugeot > Peugeot : Ubs sanctionne l'implication de l'etat.
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
14.270 € +2.37 % Temps réel Euronext Paris
13.835 €Ouverture : +3.14 %Perf Ouverture : 14.370 €+ Haut : 13.800 €+ Bas :
13.940 €Clôture veille : 1 902 940Volume : +0.24 %Capi échangé : 11 555 M€Capi. :

Peugeot : Ubs sanctionne l'implication de l'etat.

tradingsat

(CercleFinance.com) - C'est eu dire qu'UBS ne croit toujours pas à une reprise sur le dossier Peugeot : après la publication des ventes trimestrielles et l'annonce du soutien de l'Etat français à la filiale de financement automobile Banque PSA Finance, UBS a maintenu son conseil 'neutre' sur l'action tout en abaissant encore son objectif de cours de 6 à 5,5 euros. En outre, les tendances du marché automobile européen ne s'arrangent pas, et le groupe ne devrait pas dégager des bénéfices avant 2014.

En Bourse de Paris ce matin, l'action Peugeot recule de 3,3% à 5,4 euros, non sans avoir atteint en matinée un nouveau point bas de plusieurs décennies à 5,35 euros.

'Nous considérons que l'implication de l'Etat est un facteur négatif pour les actionnaires', attaque la note de recherche. Si la garantie que l'Etat français va apporter à la filiale de financement du constructeur automobile permettra à cette dernière de continuer son activité, 'les conditions requises risquent de créer un précédent dommageable pour une entreprise privée et d'empêcher le groupe de se restructurer, et donc de dégager un cash-flow libre positif dans un délai raisonnable', s'alarment les analystes.

En outre, la baisse des ventes automobiles en Europe, principal marché de Peugeot SA, ainsi que des prix qui pointent toujours vers le bas incitent UBS à abaisser des prévisions déjà peu engageantes. La perte nette de la division Automobile devrait ainsi atteindre 1,2 milliard d'euros cette année. Et ce d'autant que le 2ème semestre ne devrait pas être meilleur que le premier.

UBS estime que la valeur de l'activité automobile de Peugeot SA est négative, à hauteur de 9,1 milliards d'euros.

Après une perte de 0,52 euro par action en 2011, Peugeot devrait selon UBS rester dans le rouge en 2012 (- 3,49 euros), en 2013 (- 0,66 euros) avant de revenir dans le vert en 2014 (+ 1,52 euro), selon UBS.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...