Bourse > Peugeot > Peugeot : Ubs désormais neutre, objectif ramené à 6 euros
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
15.465 € -1.37 % Temps réel Euronext Paris
15.650 €Ouverture : -1.18 %Perf Ouverture : 15.710 €+ Haut : 15.370 €+ Bas :
15.680 €Clôture veille : 3 346 740Volume : +0.41 %Capi échangé : 12 522 M€Capi. :

Peugeot : Ubs désormais neutre, objectif ramené à 6 euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - UBS a décidé ce matin de rétrograder son conseil et son objectif de cours sur le titre du constructeur automobile français en difficulté Peugeot SA. Si les efforts de la direction méritent d'être salués, le marché automobile restera difficile et l'intervention du gouvernement est jugée pénalisante. UBS s'inquiète aussi des filiales Banque PSA Finance et de Faurecia. Les analystes deviennent donc 'neutres' sur ce titre qu'ils conseillaient précédemment d''acheter', et leur cible chute de 13 à 6 euros.

En Bourse de Paris ce matin où l'indice CAC 40 est à l'équilibre, l'action Peugeot se tasse de 2,9% à 5,8 euros.

Certes, les comptes semestriels publiés par la firme automobile au lion se sont révélés meilleurs qu'attendus, notamment du côté de la dette. 'En trois mois, PSA a effectué un déstockage qui selon nos prévisions aurait dû prendre neuf mois', indique la note de recherche. Le niveau des stocks de véhicules est maintenant 'proche de ses plus bas historiques'. En outre, la production a sensiblement baissé au 2ème trimestre. Bref, pour PSA, 'le seuil de douleur maximal a maintenant dû être dépassé', d'autant que des économies s'annoncent.

Cependant, 'les catalyseurs extérieurs se dégradent et plombent la confiance que l'on peut placer sur le titre' : ainsi, la visibilité offerte par la demande automobile s'est dégradée ces trois derniers mois. De plus, l'intervention du gouvernement français dans la restructuration du groupe ne fait qu'empirer le sentiment du marché sur le titre, estime UBS.

Les analystes s'inquiètent aussi des perspectives de la notation crédit du groupe et des conséquences potentielles sur la compagnie de financement maison, Banque PSA Finance, un élément important dans la valorisation actuelle du titre. En outre, la valorisation de l'équimementier Faurecia, contrôlé par PSA, devrait rester sous pression.

Après - 0,52 euro en 2011, UBS table en 2012 sur un bnénéfice par action Peugeot de - 2,02 euros, suivi d'un bénéfice de 1,2 euro en 2013.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...