Bourse > Peugeot > Peugeot : Tient le choc malgré une lourde perte !
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
15.465 € -1.37 % Temps réel Euronext Paris
15.650 €Ouverture : -1.18 %Perf Ouverture : 15.710 €+ Haut : 15.370 €+ Bas :
15.680 €Clôture veille : 3 346 740Volume : +0.41 %Capi échangé : 12 522 M€Capi. :

Peugeot : Tient le choc malgré une lourde perte !

PEUGEOTPEUGEOT

(Tradingsat.com) - Peugeot tient le choc mercredi (+3,4% à 6,17 euros) malgré l'annonce d'une perte nette record de plus de 5 milliards d'euros en 2012, dont l'origine provient en grande partie d'éléments exceptionnels survenus à la fin du quatrième trimestre, mais qui étaient largement anticipés par le marché.

Plombés par des dépréciations comptables (3 milliards d'euros sur la valorisation globale de la division Automobile et 879 millions d'euros sur la valeur nette des impôts différés, afin de refléter la dégradation du marché européen), les résultats annuels "traduisent les incertitudes liées à la restructuration", commente ce matin Aurel BGC.

Cependant, si les résultats sont évidemment "mauvais dans l'absolu", des "points positifs viennent souligner l'amorce du redressement", estime le broker, qui évoque une dette "sous contrôle" et un free cash flow qui se "redresse légèrement".

PSA Peugeot Citroën a comme prévu annoncé de très mauvais résultats sur l'année 2012. Le constructeur français en difficulté a publié mercredi une perte nette record de plus de 5 milliards d'euros, sur fond de lourdes charges liées à des dépréciations comptables (3 milliards d'euros sur la valorisation globale de la division Automobile et 879 millions d'euros sur la valeur nette des impôts différés, afin de refléter la dégradation du marché européen.

Ces dépréciations d'actifs n'ont cependant aucune incidence sur la solvabilité et la liquidité du groupe, ni sur sa trésorerie, a répété PSA après avoir déjà lourdement insisté sur ce point la semaine dernière.

Le chiffre d’affaires annuel ressort quant à lui à 55,4 milliards d'euros, en baisse de 5,2% comparé à 2011 (-10,3% pour la division Automobile), tandis que le résultat opérationnel courant s'établit à - 576 M€ dans un environnement de marché très difficile en Europe, avec un résultat opérationnel courant de la division Automobile à -1 504 M€.

La dette nette au 31 décembre 2012 est réduite de 211 M€ à -3 148 M€, avec une réduction de la dette nette de la division Automobile de 712 M€ à -1 256 M€, a précisé PSA ce matin.

Les dirigeants ont indiqué qu'ils souhaitaient "restaurer activement la profitabilité en Europe et bénéficier des investissements réalisés dans les marchés en croissance" et se sont dits déterminés "à se battre, pour remettre le Groupe sur le chemin du redressement".

Le Groupe s’attend à un repli du marché automobile en Europe en 2013 de l’ordre de 3 à 5%, à une croissance de l’ordre de 8% en Chine, de 2% en Amérique Latine et de 2% en Russie.

En 2012, le free cash flow est de -1 387 M€. Le free cash flow opérationnel (hors éléments exceptionnels et hors restructuring) s’élève à -3Mds€, dont -2,5 Mds€ pour la division Automobile et -0,5 Mds€ pour Faurecia.

En 2013, le Groupe vise la réduction par deux du rythme de consommation de ce free cash flow opérationnel, et confirme son objectif de retour à l’équilibre du free cash flow opérationnel à fin 2014.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...