Bourse > Peugeot > Peugeot : Psa va réduire la cadence à sochaux en septembre et en octobre
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
15.680 € +3.60 % Temps réel Euronext Paris
15.175 €Ouverture : +3.33 %Perf Ouverture : 15.750 €+ Haut : 15.170 €+ Bas :
15.135 €Clôture veille : 6 329 530Volume : +0.78 %Capi échangé : 12 697 M€Capi. :

Peugeot : Psa va réduire la cadence à sochaux en septembre et en octobre

Psa va réduire la cadence à sochaux en septembre et en octobrePsa va réduire la cadence à sochaux en septembre et en octobre

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën va réduire la cadence de son usine de Sochaux en septembre et en octobre pour ajuster la production à la baisse de la demande, a-t-on appris vendredi auprès d'une représentante syndicale du principal site d'assemblage du constructeur automobile.

En tout, neuf jours de chômage, équivalant à près de deux semaines d'activité, sont désormais programmés ces deux prochains mois pour les deux lignes de production du site, a précisé à Reuters par email Anne-Laure Turk, représentante de la CFE-CGC.

La direction de l'usine du Doubs l'a annoncé lors de la réunion de fin de mois du comité d'entreprise du site, a-t-elle indiqué.

Jusqu'ici, seule une journée d'arrêt sur la ligne de la 308 était prévue en septembre à Sochaux. La seconde ligne assemble les Peugeot 3008 et 5008 et la Citroën DS5.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de PSA.

Les salariés de Sochaux ne sont pas les seuls à se voir signifier des journées de chômage quelques jours seulement après avoir repris le travail. Plusieurs autres usines automobiles françaises ont pris des décisions similaires face à une demande en berne sur les marchés français et européen.

"Si les stocks de véhicules gonflent parce que vous ne vendez pas assez, à un moment ou un autre vous n'avez pas d'autre choix que d'interrompre la production", commente Erich Hauser, analyste chez Credit Suisse.

A Rennes (Ille-et-Vilaine), où PSA produit la Peugeot 508 et la Citroën C5, la direction a supprimé l'équipe de nuit et instauré un système de chômage tournant à la rentrée. A Maubeuge et à Douai (Nord), Renault a réduit la cadence sur le Kangoo et s'apprête à le faire aussi sur le Scenic.

VOLKSWAGEN À L'ABRI

A l'échelle européenne, Fiat a annoncé mercredi qu'il cesserait la production de son usine de Pomigliano, où est assemblée la Panda, une semaine en septembre et une autre en octobre.

Opel, filiale de General Motors, fermera quant à elle 20 jours durant d'ici la fin de l'année sa principale usine située à Russelsheim, en Allemagne, où est produite l'Insigna.

"Nous avons décidé de ne produire que ce que les clients commandent et que ce que le marché peut absorber", a déclaré à Reuters Yves Pasquier-Desvignes, président de GM France.

Ford suspendra lui aussi la production de sa Fiesta à Cologne, en Allemagne, pendant trois jours en septembre, et ajoutera "plusieurs jours supplémentaires" de chômage à l'usine belge de Genk, où la cadence est déjà tombée à quatre jours de travail par semaine.

Face à eux, l'allemand Volkswagen tire son épingle du jeu et a maintenu tout l'été des rythmes de production élevés pour répondre à l'engouement suscité par la Golf et le petit 4X4 Tiguan. Le groupe est même allé jusqu'à annuler pour 5.000 salariés de son usine de Wolsburg la fermeture estivale traditionnelle.

Gilles Guillaume, avec Laurence Frost à Paris, Andreas Cremer à Berlin et Jennifer Clark à Milan, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...