Bourse > Peugeot > Peugeot : Psa pourrait réserver ses ventes 'low cost' à internet
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
14.520 € +1.61 % Temps réel Euronext Paris
14.345 €Ouverture : +1.22 %Perf Ouverture : 14.555 €+ Haut : 14.225 €+ Bas :
14.290 €Clôture veille : 2 828 090Volume : +0.35 %Capi échangé : 11 757 M€Capi. :

Peugeot : Psa pourrait réserver ses ventes 'low cost' à internet

tradingsat

GENEVE (Reuters) - L'offre "low cost" que le groupe PSA Peugeot Citroën pourrait lancer à son tour, sous une nouvelle marque et avec l'un de ses partenaires chinois, pourrait être vendue en Europe après 2012 mais exclusivement sur internet, a déclaré mardi le directeur des marques du constructeur, au salon de l'automobile de Genève.

PSA est toujours absent d'un marché où Renault se taille un franc succès depuis 2005 avec la gamme Dacia, mais il réfléchit aujourd'hui à l'idée d'entrer sur ce segment, à condition que cela n'entre pas en conflit avec la stratégie de montée en gamme de ses deux marques Peugeot et Citroën.

"Sur la marque low cost, nous n'excluons rien pour l'instant, nous sommes en train de regarder la question", a déclaré Jean-Marc Gales au cours d'une table ronde avec la presse. "Il y a un marché low cost qui se crée, qui est en concurrence avec les voitures d'occasion."

PSA envisage actuellement de créer une troisième marque avec l'un de ses partenaires chinois. Celle-ci pourrait apparaître sur les véhicules que la coentreprise devrait produire en Chine d'ici la fin 2012, et préfigurer aussi une offre low cost que PSA pourrait lancer à l'export.

Interrogé sur cette possibilité, Jean-Marc Gales a répondu: "Je ne l'exclus pas."

"Pour obtenir la fourchette de prix adéquate, ces produits seront fabriqués en dehors de l'Europe. Où ? Ce n'est pas encore décidé", a-t-il ajouté. "Et cette voiture, cas toujours hypothétique, ne sera sûrement pas vendue dans le cadre du système de distribution actuel des showrooms Peugeot et Citroën."

Jean-Marc Gales penche pour une vente sur internet, l'espace privilégié à l'heure actuelle par les acheteurs et les vendeurs sur le marché de l'occasion.

"Je suis sûr qu'une nouvelle marque devra utiliser des techniques de communication modernes, internet et le digital, beaucoup plus qu'aujourd'hui", a-t-il précisé. Un réseau dématérialisé permettrait aussi d'abaisser fortement les coûts de distribution, conformément à l'esprit low cost.

Après deux journées réservées à la presse, le 81e salon de l'auto de Genève ouvrira ses portes au public du 3 au 13 mars.

Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...