Bourse > Peugeot > Peugeot : PSA et Renault disent respecter tous les réglements
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
13.940 € -0.92 % Temps réel Euronext Paris
13.935 €Ouverture : +0.04 %Perf Ouverture : 14.055 €+ Haut : 13.725 €+ Bas :
14.070 €Clôture veille : 3 061 060Volume : +0.38 %Capi échangé : 11 288 M€Capi. :

Peugeot : PSA et Renault disent respecter tous les réglements

PSA et Renault disent respecter tous les réglementsPSA et Renault disent respecter tous les réglements

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën et Renault ont assuré mardi se conformer aux règles d'homologation de nouveaux véhicules sur l'ensemble de leurs marchés, en réponse à des questions sur le scandale Volkswagen.

Le constructeur automobile allemand est soupçonné d'avoir équipé plusieurs centaines de milliers de voitures de marques Volkswagen et Audi vendues aux Etats-Unis d'un logiciel visant à truquer les niveaux d'émissions polluantes de ses moteurs diesel, notamment en matière d'oxyde d'azote (NOx).

"PSA respecte les procédures d'homologation en vigueur dans tous les pays où il opère", a déclaré un porte-parole de PSA.

"Renault est une entreprise légaliste. Nous respectons en tout point les réglementations et législations en vigueur sur nos marchés", a indiqué de son côté une porte-parole de Renault.

Tous deux ont refusé en revanche de faire un commentaire sur les accusations dont Volkswagen fait l'objet.

Interrogé sur l'ouverture possible d'une enquête européenne, évoquée mardi matin par le ministre des Finances, Michel Sapin, le porte-parole de PSA a répondu qu'il ne disposait pas d'information à ce sujet.

Ni Renault, ni PSA ne sont présents sur le marché américain.

En Europe, le groupe sochalien milite pour l'introduction en septembre 2017 d'une nouvelle procédure plus stricte d'homologation des véhicules essence ou diesel. "Cette nouvelle procédure sera beaucoup plus représentative, aussi bien en émission qu'en consommation, des usages réels des clients", a dit son porte-parole.

La procédure actuelle (NEDC, New European Driving Cycle), malgré une révision à la fin des années 1990, remonte aux années 1950. Basée uniquement sur des tests en laboratoire, elle est moins stricte que la procédure américaine en matière de pollution, notamment sur les émissions d'oxydes d'azote.

La nouvelle procédure (WLTP+RDE, Worldwide Harmonized Light Vehicules Test Procedures + Real Driving Emissions) sera plus stricte. Elle conjuguera des tests en laboratoire et des mesures en condition réelle. Elle tiendra compte aussi des nouveaux modes de conduite des voitures, notamment des accélérations plus franches et des passages de vitesse plus rapides que par le passé.

(Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...