Bourse > Peugeot > Peugeot : Plus de 4 milliards d'euros de dépréciations dans les comptes 2012
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
15.135 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
14.520 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 12 255 M€Capi. :

Peugeot : Plus de 4 milliards d'euros de dépréciations dans les comptes 2012

Peugeot 208Peugeot 208

(Tradingsat.com) - PSA Peugeot Citroën a annoncé jeudi soir que des charges exceptionnelles d'un montant global de 4,13 milliards d'euros viendront grever ses résultats annuels qui seront publié mercredi prochain, le 13 février 2013.

Les comptes de l'exercice écoulé intégreront d'une part "un ajustement de valeur comptable sur les actifs de la division Automobile" qui traduira l’impact sur le groupe de la dégradation du marché européen" pour 3 888 millions d'euros.

D'autre part, les autres ajustements de valeurs constatées sur des actifs spécifiques et les provisions pour contrats onéreux de la division Automobile, enregistrés en résultat opérationnel non courant, s’élèvent à 855 millions d'euros avant impôt sur l’ensemble de l’exercice 2012. Mais 612 millions d'euros ont déjà enregistrés au premier semestre 2012).

PSA Peugeot Citroën explique avoir "procédé à l’analyse de l’écart de valeur entre les capitaux propres inscrits au bilan et leur valorisation économique, reposant sur l’actualisation des flux futurs de trésorerie".

Le taux d’actualisation (Weighted Average Cost of Capital - WACC) du secteur automobile a également été révisé. Cette analyse "prend en compte notamment les perspectives du groupe dans le contexte de dégradation du marché européen, dont le niveau pourrait rester durablement proche de celui de 2012".

"L’ensemble de ces charges a un impact négatif de même montant sur le résultat net [...] mais n’affecte ni sa solvabilité ni sa liquidité" et "ces dépréciations d’actifs sont sans impact sur la trésorerie", prend soin de préciser PSA Peugeot Citroën.

Enfin, ces dépréciations ne remettent pas en cause les objectifs de free cash flow opérationnel du groupe. Le constructeur confirme son objectif de dette nette à fin décembre 2012, qui devrait s’élever à environ 3 milliards d'euros.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...