Bourse > Peugeot > Peugeot : Levée de fonds et dépréciation l'emportent sur GM
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
15.135 € +4.24 % Temps réel Euronext Paris
14.660 €Ouverture : +3.24 %Perf Ouverture : 15.175 €+ Haut : 14.615 €+ Bas :
14.520 €Clôture veille : 5 956 330Volume : +0.74 %Capi échangé : 12 255 M€Capi. :

Peugeot : Levée de fonds et dépréciation l'emportent sur GM

tradingsat

(CercleFinance.com) - La direction de Peugeot SA (PSA) a publié en date de ce matin pas moins de trois communiqués auxquels le titre, qui recule de 6% ce matin en Bourse de Paris à 10,8 euros, ne reste pas insensible. Le constructeur automobile confirme discuter avec de nouveaux partenaires, comme le chinois Dong Feng, ainsi que d'un projet de levée de fonds. Autre facteur négatif : il annonce parallèlement une dépréciation de 1,1 milliard d'euros, sans effet sur cash, en raison des changes. Deux nouvelles qui semblent l'emporter sur la troisième, qui concerne l'alliance avec GM.

En premier lieu, PSA a confirmé étudier 'de nouveaux projets de développement industriel et commercial avec différents partenaires, y compris Dong Feng Motor, ainsi qu'un projet d'augmentation de capital.'

Rien n'est certain à ce stade mais les rumeurs courent déjà. Citant les agences de presse, Aurel BGC rapporte que la direction de PSA aurait validé le principe l'entrée de Dong Feng au capital de Peugeot moyennant une augmentation de capital de 3,5 milliards d'euros, à un cours inférieur de 40% prix actuel de l'action Peugeot. Soit aux environs de 7 euros. Notons qu'à son cours actuel, Peugeot capitalise 3,8 milliards d'euros.

Les actionnaires familiaux Peugeot verraient alors leur participation au capital ramenée de 25 à 15% environ.

En second lieu, Peugeot annonce que la dépréciation de monnaies émergentes pèsera sur ses comptes. “Une variation de 1% de l'euro contre le panier de devises auxquelles est exposé le groupe, dont le real, le peso argentin, et le rouble, a un impact annuel proche de 80 millions d'euros sur le résultat opérationnel courant de la division Automobile, dans les conditions actuelles de marché”, indique le groupe.

En outre, la valeur des actifs détenus en Amérique latine et en Russie sera aussi ajustée, ce qui devrait se traduire par une dépréciation de l'ordre de 1,1 milliard d'euros passée sur les comptes 2013. Elle n'aura pas d'impact sur la trésorerie.

En troisième et dernier lieu, Peugeot SA a aussi fait le point ce matin sur les derniers développements de son alliance “stratégique” avec son homologue américain General Motors (GM), qui détient 7% de son capital. Les deux groupes travaillent de concert sur deux véhicules, une citadine du segment B-MPV (le segment B recouvre les citadines polyvalentes, MPV signifiant 'Multi-Propose-Vehicles', ce qui recouvre par exemple les minivans), et 'un véhicule de type C-CUV (le segment C recouvrant les voitures compactes, CUV signifiant 'Crossover Utility Vehicles'). La commercialisation de ces nouveaux véhicules devrait intervenir à partir de 2016.

PSA et GM indiquent ensuite comment sera répartie la production de ces véhicules. Comme prévu, ceux de type B-MPV seront produits à l'usine GM de Saragosse, en Espagne.

Fait nouveau : il est annoncé aujourd'hui que les 'crossovers' de type C-CUV seront fabriqués à l'usine PSA de Sochaux, en France.

'L'alliance avec GM progresse. C'est un élément clé du redressement du groupe en Europe', a affirmé le président du directoire de Peugeot, Philippe Varin.

PSA et GM confirment enfin que les synergies attendues de cette coopération sont estimées à 1,2 milliard de dollars l'an à partir de 2018.




Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...