Bourse > Peugeot > Peugeot : Nouveau plus bas historique !
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
18.420 € -0.65 % Temps réel Euronext Paris
18.575 €Ouverture : -0.83 %Perf Ouverture : 18.575 €+ Haut : 18.405 €+ Bas :
18.540 €Clôture veille : 2 426 960Volume : +0.30 %Capi échangé : 14 915 M€Capi. :

Peugeot : Nouveau plus bas historique !

PSAPSA

(Tradingsat.com) - Peugeot reste sous pression jeudi après-midi, affichant l'une des plus faibles performances du SRD avec un recul de 4,8% à 4,52 euros, au plus bas historique. Affecté depuis plusieurs mois par la situation préoccupante du constructeur automobile français, dans un environnement de plus en plus dégradé en Europe, le titre accuse une chute de plus de 60% depuis le début de l'année. Sa sortie de l'indice CAC 40 n'a évidemment pas arrangé les choses. L'action pâtit aujourd'hui d'une dégradation de Citigroup qui a abaissé son conseil de "Neutre" à "Vendre".

Face à la dégradation du marché automobile européen, qui a entraîné de graves restructurations au sein des principaux groupes du secteur avec des conséquences préoccupantes en matière d'emploi, Bruxelles a décidé d'appuyer sur la pédale d'accélérateur. La Commission Européenne vient ainsi d'approuver le plan d'action "Cars 2020" qui prévoit des mesures de soutien à l’industrie automobile "pour transformer les défis auxquels elle est confrontée en perspectives de croissance et de compétitivité accrue".

Dans un communiqué paru ce jeudi, le Vice-président de la Commission européenne chargé de l’industrie et des entreprises, Antonio Tajani, a réaffirmé son soutien à la recherche et l'innovation. "C’est pourquoi je vais proposer que les ressources destinées à l’automobile au titre d’Horizon 2020, le nouveau programme d’investissement dans la recherche pour la période 2014-2020, soient doublées et passent de un à deux milliards d’euros. Cela devrait permettre de mobiliser des investissements supplémentaires d’au moins dix milliards d’euros", a indiqué M. Tajani.

Bruxelles veut également définir un cadre européen pour la compétitivité. "Si l’on veut attirer les investissements, il faut disposer d’un ensemble de règles et de normes qui soit clair, prévisible et stable, pour favoriser la compétitivité et l’innovation sans obstacles ni coûts inutiles", a ajouté le haut responsable de la Commission. Cette dernière souhaite enfin améliorer l’accès aux marchés des pays tiers et garder un oeil sur les restructurations "pour que [ces] pénibles processus puissent créer des occasions de requalification professionnelle".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...