Bourse > Peugeot > Peugeot : Les Bourses européennes terminent en nette hausse
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
14.290 € +2.51 % Temps réel Euronext Paris
13.835 €Ouverture : +3.29 %Perf Ouverture : 14.370 €+ Haut : 13.800 €+ Bas :
13.940 €Clôture veille : 3 717 560Volume : +0.46 %Capi échangé : 11 571 M€Capi. :

Peugeot : Les Bourses européennes terminent en nette hausse

Les Bourses européennes terminent en nette hausseLes Bourses européennes terminent en nette hausse

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en nette progression mardi, prolongeant leur rebond du mois de février, et l'euro a touché son plus bas niveau en près de trois ans face au yen, la faiblesse des derniers indicateurs d'activité ayant conforté les anticipations d'un nouvel assouplissement monétaire de la BCE.

Une croissance manufacturière à son rythme le plus faible depuis un an dans la zone euro en février, au lendemain de l'annonce d'une rechute en déflation, renforcent la pression en faveur d'un nouvel assouplissement de la politique monétaire de la Banque centrale européenne.

Son président Mario Draghi a d'ailleurs déclaré que la BCE devrait tenir compte de l'augmentation des risques et des incertitudes.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en hausse de 1,22% (53,29 points) à 4.406,84 points. Le Footsie britannique a pris 0,92% et le Dax allemand 2,34%, dopé par le secteur automobile, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a gagné 1,72% et le FTSEurofirst 300 1,38%.

A la clôture en Europe, les grands indices américains prenaient de 1,5% à 2%, après des indicateurs d'activité et immobiliers bien meilleurs qu'en Europe.

Tous les indices sectoriels européens ont fini dans le vert.

Glencore a perdu 2,06%, victime de prises de profits après avoir annoncé 5,8 milliards de dollars (5,3 milliards d'euros) de charges en 2015, liées à la chute des cours des matières premières.

La hausse de l'indice bancaire (+0,99%) a été limitée de son côté par Barclays, dont le titre a plongé de 8,11%.

La banque britannique a annoncé une baisse de 2% de son bénéfice imposable en 2015 et une forte réduction du dividende. Elle va aussi mettre fin à plus d'un siècle de présence en Afrique dans le cadre d'une restructuration lancée par le nouveau directeur général Jes Staley.

L'automobile (+3,06%) en revanche affiche la plus forte hausse sectorielle, soutenu par la faiblesse de l'euro qui a touché un creux d'un mois face au dollar dans la perspective d'un nouvel assouplissement de la BCE.

Le titre BMW a pris 4,2%, PSA Peugeot Citroën 4,29%, Fiat Chrysler 5,28% et Volkswagen 4,55%.

L'action London Stock Exchange (LSE) a bondi de 7,17% alors qu'Intercontinental Exchange (ICE) a dit envisager une contre-offre sur l'opérateur boursier en vue de contrer son projet de fusion avec Deutsche Börse, qui a avancé de 0,92% seulement.

(Danilo Masoni et Atul Prakash, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...