Bourse > Peugeot > Peugeot : Les Bourses européennes accentuent leurs pertes à la mi-séance
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
15.465 € -1.37 % Temps réel Euronext Paris
15.650 €Ouverture : -1.18 %Perf Ouverture : 15.710 €+ Haut : 15.370 €+ Bas :
15.680 €Clôture veille : 3 346 740Volume : +0.41 %Capi échangé : 12 522 M€Capi. :

Peugeot : Les Bourses européennes accentuent leurs pertes à la mi-séance

Les Bourses européennes accentuent leurs pertes à la mi-séanceLes Bourses européennes accentuent leurs pertes à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes accentuent leurs pertes mardi à la mi-séance, avec un recul de quelque 2%, la nouvelle baisse des cours du pétrole semblant affecter l'ensemble des valeurs minières tandis que le secteur automobile souffre du mauvais accueil réservé au plan stratégique de PSA Peugeot Citroën et de la baisse surprise des commandes à l'industrie allemande.

À Paris, le CAC 40 perd 2,27% (-98,68 points) à 4.246,54 points vers 10h35 GMT. À Francfort, le Dax cède 2,45% et à Londres, le FTSE 1,55%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 abandonne 1,87% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 2,42%.

Nokia (+0,1%) est la seule valeur de cet indice à ne pas être dans le rouge.

Les futures sur indices new-yorkais signalent pour leur part une ouverture de Wall Street en baisse de 0,7% à 0,9%, au lendemain d'un recul d'environ 0,3%.

Les commandes à l'industrie ont enregistré une baisse surprise en février en Allemagne, sous le coup notamment d'une faiblesse de la demande en provenance de l'international, en particulier de la zone euro, ce qui semble suggérer que le ralentissement économique mondial commence à se faire sentir sur la première économie d'Europe.

"Ces données suggèrent un ralentissement de la croissance des exportations (...) ce qui laisse entendre que les défis à la Banque centrale européenne (BCE) pour relancer l'inflation et les anticipations d'inflation sont et restent tout aussi importants", a dit Matt Cairns, chargé de la stratégie chez Rabobank.

La croissance de l'activité dans le secteur privé de la zone euro ne s'est que très légèrement accélérée en mars après être tombée en février à son plus bas niveau depuis 13 mois et la demande est restée faible, notamment dans les services, en dépit de la baisse des prix, montrent par ailleurs les résultats définitifs de l'enquête mensuelle Markit auprès des directeurs d'achats.

L'indice regroupant les valeurs automobiles européennes perd 3,61%, deuxième plus forte baisse sectorielle derrière celle des matières premières (-3,93%), sous le coup notamment de la baisse de 5,8% de l'action PSA et du recul de plus de 3% des trois grands constructeurs allemands.

Malgré sa baisse du jour, l'indice des matières premières reste en hausse de près de 3% depuis le début de l'année. Il est seul à être dans le vert sur cette période.

Le dollar perd 0,85% face au yen, à 110,36 yens, un plus bas depuis 17 mois. Le billet vert s'achemine ainsi vers une troisième séance de baisse consécutive face à la devise japonaise. Après quatre années de progression face au yen, le dollar accuse à ce stade de 2016 un recul de plus de 8% contre la devise japonaise.

Face à un panier de devises internationales, le dollar progresse cependant de 0,24%, une évolution qui pèse sur les cours du pétrole et des matières premières dans leur ensemble.

L'or noir, qui avait rebondi ces dernières semaines d'un creux de plus de 12 ans touché fin janvier-début février en raison des craintes de voir le marché rester durablement saturé, est en baisse de quelque 0,6%, s'orientant vers une troisième séance consécutive de repli.

Les intervenants de marché doutent de plus en plus d'un gel de la production mondiale, projet, annoncé en février, qui a été l'un des principaux facteurs de la remontée du pétrole.

Dans ce contexte, outre le yen et le dollar, d'autres valeurs jugées sûres sont recherchées, comme le franc suisse, l'or et les Bunds allemands.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...