Bourse > Peugeot > Peugeot : Le marché auto chinois devrait croître de 10% par an, selon psa
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
15.465 € -1.37 % Temps réel Euronext Paris
15.650 €Ouverture : -1.18 %Perf Ouverture : 15.710 €+ Haut : 15.370 €+ Bas :
15.680 €Clôture veille : 3 346 740Volume : +0.41 %Capi échangé : 12 522 M€Capi. :

Peugeot : Le marché auto chinois devrait croître de 10% par an, selon psa

Le marché auto chinois devrait croître de 10% par an, selon psaLe marché auto chinois devrait croître de 10% par an, selon psa

par Helen Massy-Beresford

SHANGHAI (Reuters) - Le marché automobile chinois connaîtra une croissance d'environ 10% par an pendant plusieurs années, a déclaré le président du directoire de PSA Peugeot Citroën.

Signe de l'importance accordée au salon de l'auto de Shanghai, en Chine, désormais premier marché automobile mondial, c'est là que le premier constructeur automobile français dévoilera sa nouvelle DS5.

"On observera une croissance de 10% pendant plusieurs années", a déclaré Philippe Varin à des journalistes avant l'ouverture officielle du salon. Au début de l'année, PSA avait estimé que le marché chinois afficherait une croissance à deux chiffres en 2011.

Selon Grégoire Olivier, qui dirige les opérations de PSA en Asie, seulement 5% des chinois possèdent une voiture, contre environ 55% des européens, ce qui laisse entrevoir le fort potentiel de croissance du marché chinois.

Pour le marché chinois, PSA produira la DS5, dernier né de la gamme Citroën DS, avec son nouveau partenaire chinois Changan Automobile, quatrième constructeur du pays.

Environ 60% des ventes de la plus grande de la gamme DS, après la DS3 et la DS4, devraient être réalisées en Europe et le reste en Chine, estime Grégoire Olivier.

UNE NOUVELLE MARQUE D'ICI UN AN

Comme l'exige la législation chinoise, PSA et Changan lanceront également leur propre marque dans le cadre de leur coentreprise, qui commercialisera d'abord des utilitaires, puis des voitures grand public, deux ou trois ans plus tard.

Cette marque pourrait être lancée d'ici un an, précise Grégoire Olivier.

"La Chine sera la cible numéro un de la marque, mais nous ne pouvons exclure de l'exporter", ajoute-t-il.

PSA et Changan ont signé un accord de coentreprise en juillet 2010 avec un investissement initial de 8,4 milliards de yuans (900 millions d'euros).

Les deux partenaires attendent l'approbation du gouvernement chinois, mais "aujourd'hui tout laisse à penser que (le processus) d'approbation de la coentreprise suit normalement son cours", a précisé Philippe Varin.

PSA envisage de faire passer sa part de marché en Chine de 3,3% en 2010 à 8% entre 2015 et 2020. En Europe, il affichait une part de marché de 14,2% en 2010.

La Chine, où PSA a vendu 375.000 véhicules l'année dernière, est devenue le deuxième marché du constructeur après la France, avec 832.000 écoulés dans ce pays.

PSA entretient déjà un partenariat de longue date avec le troisième constructeur chinois Dongfeng Motor, avec qui il fabrique la Peugeot 408, un modèle réservé aux pays émergents, et pour la Chine la grande routière Citroën C5.

Catherine Monin pour le service français, édité par Gilles Guillaume

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...