Bourse > Peugeot > Peugeot : La crise du secteur automobile est loin d'être finie en Europe
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
17.930 € -2.82 % Temps réel Euronext Paris
18.380 €Ouverture : -2.45 %Perf Ouverture : 18.450 €+ Haut : 17.740 €+ Bas :
18.450 €Clôture veille : 5 028 160Volume : +0.62 %Capi échangé : 14 518 M€Capi. :

Peugeot : La crise du secteur automobile est loin d'être finie en Europe

Fitch ne voit pas de rebond avant une décennieFitch ne voit pas de rebond avant une décennie

(Tradingsat.com) - La crise du secteur automobile devrait persister en Europe, et il faudra patienter encore longtemps avant d'assister à un rebond. C'est en tout cas le scénario écrit aujourd'hui par Fitch, qui n'attend pas de reprise des ventes de voitures sur le Vieux Continent avant la fin de la décennie.

L'hémorragie devrait progressivement s'arrêter, mais 2013 sera une année difficile. Selon les prévisions de Fitch, les ventes de véhicules neufs sont attendues en déclin d'environ 3% en Europe de l'Ouest, après avoir reculé de 8,1% en 2012, à 11,8 millions d'unités.

Si ce schéma se confirme, le secteur enregistrerait une baisse de 27% depuis 2007. On est donc loin du pic de 1999 où plus de 15 millions de voitures avaient été écoulées...

Pour Fitch, la reprise sera au mieux "lente" et pourrait suivre le chemin du Japon où les ventes fluctuent, depuis 1998, nettement en deçà des plus hauts de 1990 (entre 25% et 45%).

"Les automobilistes parcourent des distances plus courtes et gardent plus longtemps leurs voitures, qui sont de plus en plus fiables et robustes", constate l'agence de notation. Dans le même temps, le coût de détention d'un véhicule a augmenté et de nombreux pays ont pris des mesures afin d'en limiter son usage voire de dissuader les conducteurs", ajoute Fitch.

"Des études ont également montré que les jeunes individus avaient de moins en moins d'intérêt pour les voitures. "Des facteurs cycliques, comme la faiblesse de la consommation et de la confiance des entreprises, le niveau élevé du chômage et le durcissement des conditions de crédit, rendent la situation plus difficile", conclut Fitch.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...