Bourse > Peugeot > Peugeot : L'indien Mahindra rachète Pininfarina
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
13.940 € -0.92 % Temps réel Euronext Paris
13.935 €Ouverture : +0.04 %Perf Ouverture : 14.055 €+ Haut : 13.725 €+ Bas :
14.070 €Clôture veille : 3 061 060Volume : +0.38 %Capi échangé : 11 288 M€Capi. :

Peugeot : L'indien Mahindra rachète Pininfarina

Marché : L'indien Mahindra rachète PininfarinaMarché : L'indien Mahindra rachète Pininfarina

BOMBAY (Reuters) - Le groupe indien Mahindra va racheter l'entreprise de design italienne Pininfarina pour 33 millions d'euros environ, afin de développer ses propres activités de design dans l'automobile.

Pininfarina, réputé pour avoir dessiné les lignes de modèles Ferrari, Maserati, Rolls-Royce et Cadillac, est la dernière marque transalpine de renom en date à passer sous bannière asiatique.

En mars dernier, le fabricant de pneumatiques Pirelli avait été racheté par le chinois China National Chemical (ChemChina) pour 7,1 milliards d'euros.

L'opération se fera par l'intermédiaire d'une nouvelle structure dont le constructeur automobile Mahindra & Mahindra aura 40% du capital et Tech Mahindra, société d'externalisation informatique, le solde, a précisé le conglomérat indien lundi.

Cette coentreprise prendra 76,06% du capital de Pininfarina à raison de 1,1 euro par action et lancera également une OPA au même prix sur les minoritaires représentant 23,94% du capital.

La transaction doit être bouclée au premier semestre 2016 et la coentreprise injectera 20 millions d'euros dans Pininfarina par le biais d'un placement de titres. Elle apportera par ailleurs aux créanciers de Pininfarina une garantie ne dépassant pas 114,5 millions d'euros.

L'endettement de Pininfarina était de 47,4 millions d'euros au 30 septembre.

Mahindra a pris contact avec la société italienne en début d'année mais elle avait embauché en 2013 Hubert Tassin, un ex-designer de Pininfarina.

Pininfarina est déficitaire depuis des années notamment parce que les constructeurs automobiles préfèrent avoir leur propre studio de conception que recourir à un prestataire extérieur.

Mahindra n'en est pas à son coup d'essai pour ce qui est de racheter des sociétés déficitaires. Il avait acquis en 2010 le constructeur sud-coréen Ssangyong Motor et a pris l'an passé une participation majoritaire dans la filiale scooters de Peugeot.

(Sumeet Chatterjee, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...