Bourse > Peugeot > Peugeot : Jean-Pierre Jouyet va quitter la présidence de bpifrance
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
14.520 € +1.61 % Temps réel Euronext Paris
14.345 €Ouverture : +1.22 %Perf Ouverture : 14.555 €+ Haut : 14.225 €+ Bas :
14.290 €Clôture veille : 2 828 090Volume : +0.35 %Capi échangé : 11 757 M€Capi. :

Peugeot : Jean-Pierre Jouyet va quitter la présidence de bpifrance

Jean-Pierre Jouyet va quitter la présidence de bpifranceJean-Pierre Jouyet va quitter la présidence de bpifrance

PARIS (Reuters) - Jean-Pierre Jouyet a annoncé samedi son départ, au 1er mai, de la présidence de bpifrance, la Banque publique d'investissement, qui va entrer dans "une nouvelle étape" après un peu plus d'un an d'existence.

Jean-Pierre Jouyet, par ailleurs directeur général de la Caisse des dépôts (CDC), a expliqué samedi sur France Inter qu'il souhaitait laisser sa place dans le cadre des changements à venir au sein du conseil d'administration de bpifrance.

Ségolène Royal, qui en était vice-présidente, va quitter l'organisme après avoir été nommée ministre de l'Ecologie du gouvernement de Manuel Valls, et Louis Gallois a démissionné en vue de son arrivée comme président de PSA Peugeot Citroën.

"C'est une nouvelle étape qui commence pour bpifrance", a dit Jean-Pierre Jouyet à propos de l'organisme détenu par l'Etat et la CDC et créé pour soutenir les petites et moyennes entreprises.

"Le bilan de sa première année est très bon puisqu'il y a eu près de 80.000 entreprises en France qui ont été accompagnées. Le rôle de bpifrance, je crois, est désormais reconnu au service de l'économie et de l'emploi."

"J'ai le sentiment du devoir accompli et je pense qu'à une nouvelle étape de la BPI, et compte tenu du renouvellement du conseil d'administration, il me paraît sage qu'il y ait un nouveau président donc je quitterai mes fonctions de président le 1er mai."

La dernière étape d'organisation de bpifrance est intervenue ce mois-ci avec la création de "bpifrance investissement", qui devrait permettre à a banque d'investir huit milliards d'euros au capital des entreprises d'ici 2017.

(Gregory Blachier, édité par Tangi Salaün)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...