Bourse > Peugeot > Peugeot : Immatriculations en baisse de 24,3% en janvier
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
13.940 € -0.92 % Temps réel Euronext Paris
13.935 €Ouverture : +0.04 %Perf Ouverture : 14.055 €+ Haut : 13.725 €+ Bas :
14.070 €Clôture veille : 3 061 060Volume : +0.38 %Capi échangé : 11 288 M€Capi. :

Peugeot : Immatriculations en baisse de 24,3% en janvier

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au mois de janvier 2012 et sur un, le marché automobile français des voitures particulières (VP) s'est contracté en termes bruts de 20,7% à 147.143 immatriculations, indique ce matin le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). En données corrigées du nombre de jours ouvrables, janvier 2012 en comptant un de plus que janvier 2011, la chute atteint même 24,3%.

Par constructeurs, et toujours en se limitant aux VP, les ventes du groupe Renault (hors Nissan) chutent de 32,7% à 32.887 unités, soit une part de marché en baisse de 22,35% sur la période contre 26,33% un an plus tôt. La marque Dacia (-10,5%) recule nettement moins que Renault (- 36,9%). Chez Peugeot SA, une baisse de 27,4% à 45.554 unités ramène la part du marché hexagonal des marques Peugeot et Citroën de 33,84% à 30,96%.

En baisse de 7,3% seulement à 68.476 unités, les immatriculations de véhicules de constructeurs étrangers voient leur part de marché grimper de 39,82% à 46,54%. En tête : Volkswagen (+18,2% à 22.145 unités, soit une part de marché passant de 5,99% à 9,57%).

Celles de BMW grimpent aussi de 16% à 4.839 unités, soit une part de marché passant de 2,24% à 3,28%.

Le groupe Nissan, dont Renault détient 44% du capital, enregistre une croissance de 18,4% à 5.371 unités, soit une part de 3,65% contre 2,44%.

Si Daimler (Mercedes Benz) croit tout juste, les ventes des américains GM et Ford chutent respectivement de 37,7% et 10,5%, et celles de l'italien Fiat de 33,1%, quand le nippon Toyota se contracte de 19,1%.

Toujours en données corrigées, les immatriculations d'utilitaires ont baissé de 7% à 32.707 unités. On notera que du côté des seuls véhicules utilitaires, les constructeurs français voiebt leur part de marché se hisser au-delà des 72% contre moins de 70% un an plus tôt. En cause : la progression des immatriculations de 'VU' Renault (+ 2,4% à 11.694 unités), dont la part de marché passe de 33,75% à 35,45%.

En revanche, les ventes et la part de marché des constructeurs de VU étrangers baissent de respectivement 10,1%.

Du côté des véhicules industriels enfin, une hausse de 6,4% est enregistrée avec 4.185 immatriculations.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...