Bourse > Peugeot > Peugeot : En baisse après la publication, forte volatilité
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
18.420 € -0.65 % Temps réel Euronext Paris
18.575 €Ouverture : -0.83 %Perf Ouverture : 18.575 €+ Haut : 18.405 €+ Bas :
18.540 €Clôture veille : 2 426 960Volume : +0.30 %Capi échangé : 14 915 M€Capi. :

Peugeot : En baisse après la publication, forte volatilité

En baisse après la publication, forte volatilitéEn baisse après la publication, forte volatilité

(Tradingsat.com) - Très volatile à l'ouverture, l'action PSA Peugeot Citroën débute la séance de mercredi sur une note négative après une demi-heure de cotation (-2% à 5,78 euros), suite à la publication ce matin d'un chiffre d'affaires en baisse de 3,9% au 3ème trimestre, dont un recul de 8,5% pour la division Automobile, dans un contexte de dégradation des marchés en Europe du Sud.

Le constructeur a néanmoins confirmé son plan de réduction des coûts de 1 milliard d'euros en 2012 ainsi que ses objectifs de synergies avec General Motors, estimées à 2 milliards de dollars annuellement pour les deux groupes.

Les partenaires de l'Alliance ont par ailleurs sélectionné quatre projets et confirmé les prochaines étapes vers la création d'une organisation commune des achats. L'objectif est de conclure les contrats d'application au plus tard le 31 décembre 2012 afin de permettre une mise en oeuvre effective de l'Alliance.

Pour 2012, le Groupe s'attend à un marché automobile en baisse de 9% en Europe, à une croissance de l'ordre de 7% du marché chinois, de l'ordre de 5% en Amérique Latine et de l'ordre de 11% en Russie.

La dette nette à fin décembre 2012 devrait s'élever à environ 3 Mds€, compte tenu d'éléments favorables, les cessions d'actifs en cours, et d'éléments défavorables, les ajustements de production à effectuer au 4ème trimestre et de l'évolution du cash flow de Faurecia.

Côté financements, le Conseil de Surveillance de Peugeot S.A. a accueilli favorablement l'annonce relative au soutien de Banque PSA Finance par les partenaires bancaires du Groupe et par l'Etat, et a décidé, pendant la période de la garantie de l'Etat, de prolonger la suspension du versement de son dividende et de ne pas attribuer aux membres du Directoire d'options de souscription ou d'achat d'actions, ni d'actions gratuites.

La banque de financement de PSA a confirmé qu'elle bénéficiera d'une garantie de l'Etat de 7 milliards d'euros sur trois ans, en plus d'une rallonge bancaire.

Sous la pression du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, le Conseil de Surveillance a également décidé d'initier le processus de désignation par l'Assemblée Générale d'un représentant des salariés en qualité de membre du Conseil de Surveillance.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...