Bourse > Peugeot > Peugeot : Avec son nouveau plan, PSA veut passer à la vitesse supérieure
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
15.465 € -1.37 % Temps réel Euronext Paris
15.650 €Ouverture : -1.18 %Perf Ouverture : 15.710 €+ Haut : 15.370 €+ Bas :
15.680 €Clôture veille : 3 346 740Volume : +0.41 %Capi échangé : 12 522 M€Capi. :

Peugeot : Avec son nouveau plan, PSA veut passer à la vitesse supérieure

(Tradingsat.com) - Le constructeur automobile a levé le voile ce mardi 5 avril sur son plan stratégique pour la période 2016-2021. PSA veut faire augmenter son chiffre d'affaires de 10% d'ici à 2018 et compte revenir "très progressivement" aux États-Unis.

Après "Back in the Race" ("de retour dans la course") voici "Push to Pass", le nouveau plan stratégique de PSA. Le constructeur automobile a ainsi levé le voile sur ses ambitions sur la période 2016-2021.

Et après avoir redressé une entreprise menacée de faillite il y a encore trois ans, le président du directoire du groupe Carlos Tavares compte clairement passer à la vitesse supérieure. Tout d'abord au niveau de l'activité en tant que telle. PSA Peugeot Citroën vise ainsi une croissance de son chiffre d'affaires de 10% d'ici à 2018, puis de 15% supplémentaires à l'horizon 2021, selon cette nouvelle feuille de route à cinq ans.

Revenir "progressivement aux États-Unis"

Le constructeur va également mener "une offensive produit et technologique mondiale" passant notamment par le lancement de quatre voitures électriques et sept hybrides (essence-électricité) rechargeables d'ici à 2021, ainsi que d'un pick-up. Au total, 34 nouveaux véhicules PSA seront commercialisés dans les cinq ans à venir dans le monde, 26 véhicules particuliers et huit utilitaires, selon l'entreprise qui évoque "un nouveau véhicule, par région, par marque, par an".

Le directeur financier du groupe Jean-Baptiste de Chatillon a également confirmé que PSA comptait revenir "très progressivement" aux États-Unis où le groupe n'est plus présent depuis près de 25 ans. "Il n'est bien sûr pas question d'investir ce pays de manière classique avec de la production et des véhicules au sens classique, mais nous voulons revenir très progressivement aux États-Unis par les services de mobilité", a-t-il précisé en conférence de presse.

Le groupe aux trois marques (Peugeot, Citroën et DS) dirigé par Carlos Tavares a aussi dit son ambition d'une "marge opérationnelle courante moyenne de 4% pour la division automobile sur la période 2016-2018 et une cible à 6% en 2021".

2015, premier exercice bénéficiaire depuis 2010 avec 1,2 milliard d'euros de résultat net, PSA avait réalisé une marge opérationnelle de 5% pour sa division automobile, dépassant largement son précédent objectif de 2% à horizon 2018.

J.M. avec AFP


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...