Bourse > Pétrole > Pétrole : vers un rebond hebdomadaire de 13%
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
51.51 +1.10 %
51.00Ouverture : 51.66+ Haut : 50.87+ Bas :
+1.00 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 43 057Volume :

Pétrole : vers un rebond hebdomadaire de 13%

tradingsat

(CercleFinance.com) - C'est sur une hausse voisine de 13% que les barils de référence sont bien partis pour terminer la semaine. Au milieu de cette dernière séance de la semaine sur le Vieux Continent, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en novembre prenait encore 1,4% à 53,8 dollars, le WTI américain de même échéance prenant même 2,3% à 50,6 dollars.

Selon Commerzbank, il s'agirait de la plus forte progression hebdomadaire depuis mars 2009 !

Cette semaine, la situation géopolitique s'est un peu plus dégradée au Moyen-Orient, où la guerre en Syrie s'internationalise alors que les conflits sont toujours ouverts en Irak et au Yémen. Et que la Libye reste instable. En Syrie, les interventions directes de la Russie et de l'Iran auprès du régime de Bachar el-Assad font directement pièce aux mouvements rebelles sunnites soutenus par des puissances régionales (Arabie saoudite, Turquie, etc), sinon occidentales. D'où un risque croissant de conflagration.

De plus, les opérateurs pétroliers semblent parier sur une réduction prochaine d'une offre excédentaire. D'ailleurs, la production américaine de pétrole recule désormais.

Les rumeurs selon lesquelles les pays producteurs de l'Opep, et ceux qui ne font pas partie du cartel pétrolier, semblent décidés à réduire l'offre, vont bon train ces derniers temps. Prudence cependant : l'Opep ne se réunira pas avant le 4 décembre prochain, selon le calendrier officiel actuel.

Autres facteurs jouant pour la hausse du brut : la montée de l'appétit pour le risque, illustrée parallèlement par la hausse des actions, et l'affaiblissement du dollar (devise de négoce du pétrole) après un rapport sur l'emploi décevant en septembre aux Etats-Unis et les 'minutes' de la Fed.

Le mouvement haussier semble d'ailleurs général à toutes les matières premières, l'indice large de 'commodities' S&P GSCI s'adjugeant environ 7% sur la semaine. En effet, la thématique de la réduction de l'offre touche également les métaux : après avoir annoncé le mois dernier la réduction de ses extractions de cuivre, Glencore a annoncé ce matin qu'il allait baisser du tiers sa production de zinc, provoquant une nette hausse de l'ensemble des métaux industriels.

EG


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...