Bourse > Pétrole > Pétrole : Tendance partagée entre isaac et la fed
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
51.51 +1.10 %
51.00Ouverture : 51.66+ Haut : 50.87+ Bas :
+1.00 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 43 057Volume :

Pétrole : Tendance partagée entre isaac et la fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Certes, Isaac est redevenu une simple tempête tropicale, mais les spéculations sur le lancement d'un QE 3 ont été ravivées par le Beige Book publié hier par la Fed. Vers 13 heures 40, la prochaine échéance du contrat sur le baril de Brent de mer du Nord prenait 0,7% à 113,2 dollars, quand le baril WTI américain perdait 0,2% à 95,3 dollars.

Chez Saxo Banque, on notait ce matin que “le pétrole a chuté hier à New York alors que les stocks ont augmenté de façon inattendue et que l'affaiblissement de l'ouragan Isaac réduit la menace pour les plates-formes du golfe du Mexique”.

En effet, selon l'Energy Information Agency (EIA), les stocks commerciaux de pétrole brut des Etats-Unis ont augmenté de 3,8 millions de barils la semaine dernière à 364,5 millions d'unités, mettant ainsi fin à quatre semaines consécutives de recul. Mais ceux d'essence, très suivis alors que la “driving season” des départs en vacance estivaux n'est pas encore terminée, ont à l'inverse reculé de 1,5 million d'unités.

Harry Tchilinguirian et Gareth Lewis-Davies, stratégistes Matières premières chez BNP Paribas CIB, soulignent que le marché a d'abord réagi négativement à ces chiffres. Ils ajoutent cependant que cette publication est intervenue au moment où l'ouragan Isaac, venant du golfe du Mexique, touchait la Louisiane. Mais 'apparemment, les dommages causés aux installations pétrolières côtières sont faibles', ce qui a réduit la prime de risque, pesant ainsi sur le WTI.

BNP Paribas CIB ajoute que la hausse des stocks de brut peut aussi provenir des affréteurs maritimes, qui ont pu hâter le débarquement de leurs pétroliers avant l'arrivée de l'ouragan et la perturbation des terminaux portuaires.

En outre, le National Hurricane Center a depuis lors dégradé d'ouragan à tempête tropicale le fameux Isaac, dont la vitesse maximale des vents est retombée vers 70 km/h, contre près de 130 km/h la veille. Isaac s'enfonce en outre dans l'intérieur des terres.

On notera cependant que la production pétrolière du golfe du Mexique n'a pas repris pour l'instant. Selon l'organisme fédéral BSEE, 94,7% des capacités régionales équivalant à un potentiel de 1,3 million de barils/jour sont actuellement à l'arrêt. Dans le gaz, la proportion atteint 71,6%.

En outre, la spéculation sur le lancement d'un “QE 3” par la Fed n'en finit pas. Publié hier soir, le “Beige Book” de la Fed, qui fait le point sur la conjoncture américaine, “décrit une économie encore faible, voire plus faible que dans l'édition précédente”, commentent ce matin les analystes d'Aurel BGC.

“Compte-tenu de la teneur des débats de la dernière réunion du FOMC, le tableau que décrit ce rapport conforte sans doute les anticipations d‟annonce de nouvelles mesures de soutien à l‟économie” de la part de la banque centrale US, estiment les analystes. Le prochain FOMC (comité de politique monétaire) de la Fed est attendu les 12 et 13 septembre.

“L'intervention de Ben Bernanke à Jackson Hole, demain, n'en est que plus attendue, les investisseurs espérant y trouver des indices sur les mesures les plus probablement adoptées dans deux semaines”, indique Aurel BGC, sur ce point d'accord avec RTFX.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...