Bourse > Pétrole > Pétrole : Tassement du brut sur fond de crise souveraine
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
51.45 +0.98 %
51.00Ouverture : 51.66+ Haut : 50.87+ Bas :
+0.88 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 42 886Volume :

Pétrole : Tassement du brut sur fond de crise souveraine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le baril de Brent de Mer du Nord livrable en février se tassait de 0,3% à 113 dollars, le WTI américain de même livraison cédait 0,5% à 101,5 dollars. Si les craintes géopolitiques se maintiennent au Moyen-Orient comme en Afrique, celles entourant l'Europe semble jouer le premier rôle aujourd'hui.

Les tensions croissantes autour de l'Iran, dont la nature supposément militaire du programme nucléaire devrait conduire à un embargo sur les exportations de brut de la part de l'Europe, se poursuit. En rétorsion, Téhéran a récemment fait manoeuvrer sa marine de guerre dans le détroit d'Ormuz en évoquant la possibilité de fermer le goulet d'étranglement par lequel transite chaque jour une quinzaine de pétroliers. Leurs cargaisons cumulées représentaient quelque 17 millions de barils par jour en 2011, selon l'EIA, soit près de 20% de la consommation mondiale.

Le mois prochain, l'armée de terre iranienne devrait participer à des exercices.

En outre, le Nigeria se montre de plus en plus instable, ce qui menace potentiellement ses exportations d'or noir du 1er producteur africain.

Si ces facteurs haussiers se maintiennent, le marché semble aujourd'hui faire primer les inquiétudes qui entourent toujours le devenir de l'Europe et de son interminable crise souveraine. Si l'agence Fitch a exclu pour l'instant de dégrader les dettes d'Etat de grands pays comme l'Allemagne et la France, l'Italie reste concernée. Et une autre agence, Standard & Poor's, doit encore se prononcer sur le 'AAA' français alors que son biais sur cette note est négatif.

Les perspectives de croissance sont donc sombres sur le Vieux continent, ce qui pèse d'autant sur l'éventuelle consommation de brut de la zone.

Enfin, le dollar se renforce toujours contre l'euro au point d'avoir repris près de 10% en six mois contre la monnaie unique européenne. Unique devise de négoce de l'or noir, le dollar tend à en faire baisser le prix lorsqu'il s'apprécie, et inversement.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...