Bourse > Pétrole > Pétrole : Reprise modérée du baril, meilleur sentiment
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
50.75 -0.53 %
51.25Ouverture : 51.61+ Haut : 50.29+ Bas :
-0.98 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 38 393Volume :

Pétrole : Reprise modérée du baril, meilleur sentiment

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après avoir dégringolé de plus de 7% la semaine dernière, le Brent se reprenait à l'image des marchés d'actions, portés par un sentiment moins négatif. Le baril de Brent de Mer du Nord livrable en novembre prenait ce midi 1,1% à 105 dollars, quand le WTI américain prenait 1,8% à 82 dollars.

L'essentiel du sentiment haussier semble porté par un regain d'espoir quant à la situation souveraine en Europe, dont l'agenda sera chargé dans les jours qui viennent. “Sept pays ont, pour l'instant, approuvé les modifications du mode de fonctionnement du Fonds européen de stabilisation financière : la France, la Belgique, l'Italie, l'Espagne, l'Irlande, le Luxembourg et la Grèce. Des votes sont prévus cette semaine dans cinq autres pays : Allemagne (jeudi), Finlande, Slovénie, Autriche et Chypre. Enfin, quatre autres pays sont censés voter dans la première moitié du mois prochain”, ajoutent les spécialistes.

Notons que l'optimisme à court terme du marché n'implique pas son retour à moyen terme. Les analystes de Bank of America-Merrill Lynch ont, ce matin pour la zone euro, abaissé leurs prévisions de croissance pour 2011 (de 1,7% à 1,6%) et 2012 (de 1,4% à 0,8%). Si France et Allemagne devraient faire mieux que cette moyenne, la Grèce devrait subir sa 4ème année consécutive de récession et le Portugal sa 2ème.

En outre, le brut peut compter sur le soutien de la saison des tempêtes qui affecte à cette époque de l'année les Caraïbes et, partant, le golfe du Mexique et ses installations pétrolières.

Autre facteur sensible de soutien : l'atténuation de la dépréciation du dollar, retenu au-dessus de 1,35 dollar ce midi contre jusqu'à 1,3363 dollar. Unique devise de négoce de l'or noir, la dépréciation du dollar tend à faire monter le cours du baril, et inversement.

Demain après-midi, l'Energy Information Agency américaine publiera l'état des stocks pétroliers US au titre de la semaine passée. Le vif recul des stocks de brut de la semaine précédente devrait selon le consensus être suivi d'une reprise des stocks de pétrole brut de l'ordre de 2 millions de barils, ce qui devrait les porter vers 341 millions de barils.

On notera par ailleurs que dans son dernier numéro de Commo Hebdo, Natixis indique que 'les porte-paroles de l'OPEP ont déclaré que ni le WTI ni le Brent n'étaient des références convenables pour le commerce international du brut. Ils ont donc suggéré qu'il était nécessaire de trouver une nouvelle référence, sachant que la référence au WTI ne veut plus rien dire et que les volumes de Brent se réduisent à un point tel que ce mélange ne pourrait plus servir de référence.'

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...