Bourse > Pétrole > Pétrole : Reprise après un décrochage 'stratégique'
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
51.73 +1.55 %
51.11Ouverture : 51.73+ Haut : 50.19+ Bas :
+1.21 %Perf Ouverture : 51.93Clôture veille : 37 176Volume :

Pétrole : Reprise après un décrochage 'stratégique'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vendredi midi, la prochaine échéance du 'future' sur le baril de Brent de Mer du Nord se reprenait avec mesure (+0,3%) à 123 dollars, soit presque deux dollars de moins que 24 heures plus tôt. Le WTI américain le suivait de 0,3% à 105,4 dollars.

“Les cours du pétrole brut ont terminé en baisse après une information selon laquelle la Grande-Bretagne et les Etats-Unis se tiendraient prêts à libérer leurs réserves stratégiques pour endiguer la hausse des prix du baril. Selon le Premier ministre britannique David Cameron, cette piste 'vaut le coup d'être explorée'”, rappelaient ce matin les analystes d'Aurel BGC.

Nous évoquions hier les propos d'un autre spécialiste qui, lui, estimait que le recours à ces stocks d'urgence ne pourrait qu'avoir un effet temporaire sur le marché si les tensions avec l'Iran s'aggravaient encore.

En effet, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) rappelait dans son dernier rapport mensuel que 'les tensions géopolitiques et des interruptions de production imprévues dans les pays producteurs extérieurs à l'OPEP ont contrait récemment la demande' de brut.

A titre d'information, les Réserves pétrolières stratégiques (SPR, en anglais) fédérales des Etats-Unis contenaient la semaine dernière 695,9 millions de barils de brut, selon l'Energy Information Agency (EIA).

Ce volume se compare à la demande mondiale, qui, selon l'AIE, devrait atteindre 89,2 millions de barils par jour en moyenne cette année. Dont 23,5 millions de barils/jour pour l'Amérique du Nord, 20,20 millions pour l'Asie et 14,3 millions pour l'Europe.

En somme, les réserves US, dont la mobilisation prendrait plusieurs semaines, permettraient de couvrir à elles seules moins de 30 jours de consommation nord-américaine.

Notons que ces réserves sont destinées à être utilisées dans des circonstances exceptionnelles, comme tel avait été le cas l'été dernier lorsque la guerre en Libye avait fortement perturbé la production de ce pays. Bref, la perspective d'un recours à ces stocks importants mais limités n'est pas des plus favorables à une détente des cours à moyen terme.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...